Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

La loi Santé s’attaque enfin à la question du local

Publié le 30/08/2019 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

PTDEVUE_165
D.R.
Président de l’Association des petites villes, Christophe Bouillon, qualifie la loi de premier pas mais milite pour des « Territoires prioritaires de santé » à l’image des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Olivier Lacoste, responsable du lab Inégalités sociales et territoriales de santé, ne croit pas à la coercition et espère que les libéraux prendront leurs responsabilités.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La loi Santé peut-elle permettre de répondre aux inégalités territoriales de santé ?

Christophe Bouillon : Les mesures adoptées dans le cadre de l’examen du texte au Sénat vont dans le bon sens. Confirmées dans le cadre de la commission mixte paritaire, elles vont permettre de mieux outiller les territoires face à la pénurie de médecins. Mais il ne s’agit que d’une réponse partielle et d’un premier pas, face à l’ampleur de la désertification médicale. Gardons en tête que l’instauration d’un stage obligatoire en pratique ambulatoire nécessitera un travail important, à mener en parallèle, pour développer les formations de maître de stage des universités dans les zones sous-denses.

Christophe Bouillon, est député PS de la 5e circonscription de Seine-Maritime depuis 2007, membre de la ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La loi Santé s’attaque enfin à la question du local

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement