logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/54459/lagglomeration-de-grenoble-renforce-son-plan-climat-avec-edf/

ENERGIE
L’agglomération de Grenoble renforce son Plan Climat avec EdF
La Rédaction | Actualité Club Techni.Cités | Régions | Publié le 27/01/2011 | Mis à jour le 22/07/2013

En clôture des XIIemes Assises de l'énergie qui ont férmé leurs portes jeudi 27 janvier à Grenoble, la Communauté d'agglomération grenobloise a signé un partenariat avec EdF Collectivités afin de poursuivre leurs engagements respectifs menés depuis de nombreuses années en faveur de l'efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables (EnR) "en lien étroit avec le territoire".

Alors que le matin même, en séance plénière, Pierre-Franck Chevet, le directeur général de l’Energie et du Climat (DGEC) rappelait le rôle capital des collectivités territoriales dans la politique d’efficacité énergétique [1], cet accord bipartite se fixe un double objectif.

Engagement 2009-2014 – Tout d’abord, Marc Baïetto, a la tête de Grenoble-Alpes Métropole, et Cédric Lewandowski, le directeur d’EdF Commerce-Division des Collectivités Territoriales, ont souhaité "définir les modalités (de l’énergéticien) dans le cadre de la nouvelle charte d’engagement du Plan Climat [2] pour la période 2009-2014". Avec des engagements chiffrés pour la métropole de l’Isère : une réduction de 14 % de ses émissions de CO2 à l’horizon 2014 par rapport à 2005, ainsi qu’une baisse similaire des consommations énergétiques par habitant.
En outre, grâce à ce partenariat, la part des EnR doit atteindre 14 % de l’énergie consommée par le territoire.

Pour passer des paroles aux actes, "des actions d’une grande diversité sont développées", ont souligné les deux partenaires. Par exemple, dans le domaine des EnR, la métropole de Grenoble met en place des projets comme la centrale hydraulique du Rondeau à Echirolles avec une capacité de 12 GWh par an, ou encore l’unité de cogénération [3] de Veurey-Voroize (de 20 à 40 GWh annuels). Sur cette commune, l’accord signe jeudi midi prévoit aussi l’implantation d’une plate-forme bois.

Intervenir sur les copropriétés – Au chapitre des opérations de maîtrise de l’énergie – qui ouvrent droit aux certificats d’économie d’énergie -, la première campagne « Eclairage performant » menée lors du premier Plan Climat 2005-2009 trouve un prolongement naturel – mais aussi plus poussé – avec une seconde action.
Baptisé « Mur/Mur », cette nouvelle campagne jugée « très ambitieuse » vise l’isolation thermique des copropriétés construites entre 1945 et 1975. Une « grenellisation » des copropriétés qui sera conduite « avec l’aide d’opérateurs publics (dont EdF) et prives ».
Enfin, sur le volet mobilité urbaine, les deux signataires ont la volonté de développer le véhicule électrique via le projet Greencar’e. A cet égard, une première infrastructure de charge d’environ 100 bornes est programmée pour cette année.

Quant au second objectif fixé par cet accord, il concerne la mise en place d’un comité de suivi. Son but ? « Mesurer les avancées des actions conduites et en décider de nouvelles », ont précisé les deux partenaires. EdF en dressera un bilan chaque année.

Stephane Vigliandi – Bulletin de l’industrie pétrolière [4]