Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Protection de l'enfance

Enfants maltraités : pour l’Anas, le placement préventif n’est pas la solution

Publié le 16/01/2018 • Par Isabelle Raynaud • dans : Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

enfant-battu-maltraitance
ambrozinio / AdobeStock
Des associations demandent un recours plus récurrents aux placements des enfants qui pourraient être maltraités. "Une vision un peu simpliste" de la protection de l'enfance, selon l'Association nationale des assistants de service social.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comme souvent après une affaire de maltraitance, les services de la protection de l’enfance sont montrés du doigt. L’affaire de la fillette de 6 ans, déposée dans le coma aux urgences de Bourges fin décembre alors qu’un placement avait été demandé depuis octobre, ne fait pas exception.

Dans un entretien avec La Gazette des communes, Martine Brousse, la présidente de la Voix de l’Enfant disait :

J’imagine que ce n’est pas évident pour les travailleurs sociaux mais il vaut mieux une mise à l’abri d’un mois, un mois et demi plutôt que d’attendre que l’enquête soit finie, avec le risque qu’un drame se produise.

  • Enfant torturée dans le Cher : la Voix de l’Enfant veut comprendre les dysfonctionnements

L’association, qui s’est portée partie civile ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Enfants maltraités : pour l’Anas, le placement préventif n’est pas la solution

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement