Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « L’augmentation de 40 % des indemnités des “grands” élus locaux est injuste » – Philippe Gosselin

Statut de l'élu

« L’augmentation de 40 % des indemnités des “grands” élus locaux est injuste » – Philippe Gosselin

Publié le 12/01/2018 • Par Emilie Denètre • dans : France

philippe-gosselin-une
A.N.
Voté au mois de décembre, par le Sénat puis l’Assemblée nationale – et soutenu par le gouvernement-, un amendement prévoit que les indemnités des présidents de conseils départementaux, régionaux et de collectivités de plus de 100 000 habitants soient augmentées de 40% dès ce 1er janvier. Pour le député de la Manche (LR) Philippe Gosselin, ex-maire rural et auteur en 2013 d’un rapport sur le statut de l’élu, l’initiative « peut se comprendre » mais ses conséquences n’en sont pas moins « injustes ».

Avez-vous voté en faveur de cet amendement porté par un sénateur avec l’accord du gouvernement ?

Philippe Gosselin : Non, car j’ai voté contre le budget. Et donc a fortiori contre cet amendement, qui me paraît de toute façon très maladroit. Cette initiative peut se comprendre, mais le résultat demeure maladroit et injuste.

Qu’est-ce qui vous gêne dans cette disposition ?

L’idée du collègue sénateur, c’était de dire que les responsabilités pour un élu en charge d’une région, d’un département ou d’une très grande collectivité sont en en effet conséquentes. Gérer une région de 5 à 6 millions d’habitants, c’est un travail il est vrai à temps plein qui demande énormément d’investissement, les journées bien sûr mais également les week-end. Et pour continuer à attirer les meilleurs, cela ne me semble pas choquant qu’il puisse effectivement y avoir un niveau d’indemnisation qui soit celui d’un parlementaire ou d’un haut-fonctionnaire. Sur le papier, cela se comprend… sauf que 40% c’est énorme ! Evidemment cela passe mal dans l’opinion publique.

C’est donc l’ampleur de l’augmentation moins que le principe qui vous choque ?

Plus largement, ce qui me gêne, c’est que le problème ait été ici pris par le petit bout de la lorgnette ! Quitte à revoir les indemnités des élus, je crois qu’il aurait fallu remettre l’ensemble de la grille… Lire la suite sur le site du Courrier des maires.

3 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

« L’augmentation de 40 % des indemnités des “grands” élus locaux est injuste » – Philippe Gosselin

Votre e-mail ne sera pas publié

pov citoyen

15/01/2018 07h22

Oui, il faut remettre à plat la grille, et aller plus loin en matière de suppression de cumuls des élus (il en reste beaucoup plus que de supprimés jusqu’alors !).
Il faut aussi supprimer toutes les indemnités non fondées, non vérifiées et non fiscalisées.
Que dire des doubles rémunérations élus – employeurs par le biais d’innombrables autorisation d’absences (payées bien sûr)…
Bien entendu, ce dont on parle ici, c’est de l’argent de poche, les frais de transport, de logement, de vêtements, de tel, de repas, de retraite, de coiffeur, etc étant pris en charge par ailleurs pour beaucoup (et je ne parle pas des voyages d’études).
J’arrête, je me ruine la santé…

ssrw38

15/01/2018 09h14

C’est qui qui veut rapprocher les français des élus, de la politique en général ?
Tout faux, raté !
Encore une preuve, s’il en fallait une de plus ! , que les politiques ne changeront pas de sitôt.
Et au français (les autres les non politiques vous savez bien) on demande de se serrer la ceinture chaque année un cran de plus !

sandy65000

15/01/2018 11h16

Et pour nous les sans dents, les illettrés, les nantis de fonctionnaires? à quand notre salaire augmenté de 40%????????????????????????????????????????

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement