logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/543994/le-passage-de-3-a-11-vaccins-pour-les-enfants-les-maires-redoutent-des-difficultes-dans-les-creches/

PETITE ENFANCE
Le passage de 3 à 11 vaccins : les maires redoutent des difficultés dans les crèches
Michèle Foin | France | Publié le 11/01/2018

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont désormais obligatoires pour les nouveaux-nés. L’Association des maires de France s’inquiète de n’avoir encore reçu aucune consigne de l’Etat pour la mise en œuvre de cette mesure principalement dans les crèches.

Depuis le 1er janvier, tous les enfants nés en 2018 seront soumis à l’extension de l’obligation vaccinale qui passe dorénavant de trois à onze vaccins. Ceux-ci devront être réalisés avant les 18 mois de l’enfant pour qu’il puisse être admis à la crèche ou à l’école maternelle.

Si l’Association des maires de France (AMF) ne s’oppose évidemment pas à cette décision de santé publique, elle s’interroge néanmoins sur sa mise en œuvre au quotidien.

Des agents qui vont devoir faire face à des familles rétives aux vaccins

« Nous sommes inquiets des répercussions que cela aura sur le travail de nos agents et sur la charge psychologique que cela pourra faire peser sur eux. Ils vont se retrouver face à des familles qui n’auront pas effectué les vaccins obligatoires et dont ils ne pourront pas ...

POUR ALLER PLUS LOIN