Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité routière

Vitesse à 80 km/h : qui paiera les panneaux ?

Publié le 10/01/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, actus experts technique, France

CISR
JCR
L'abaissement de 90 à 80 km/h sur certaines routes, ou encore une meilleure protection des piétons annoncés par le Premier ministre mardi 9 janvier vont nécessiter de nombreux aménagements, dont le coût devrait être "assumé par l'Etat". L'Assemblée des départements de France demande cependant des précisions.
Comme cela était attendu, Édouard Philippe a annoncé à l’issue du comité interministériel à la sécurité routière un abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes à deux voies qui ne sont pas séparées par une barrière. Cette décision fait partie d’un plan de 18 mesures visant à faire reculer le nombre de morts sur les routes, qui a augmenté ces trois dernières années pour atteindre le chiffre de 3500 personnes « soit l’équivalent de la ville de Cabourg », a rappelé le Premier ministre.

L’entrée en vigueur de l’abaissement de vitesse le 1er juillet 2018 obligera les gestionnaires de voirie, essentiellement les conseils départementaux, à modifier les panneaux de signalisation. Matignon estime que ces panneaux sont au nombre de 20 000 sur tout le territoire, ce à quoi doit s’ajouter de nouveaux panneaux visant à « familiariser les usagers à cette nouvelle mesure ». Le montant total de cette opération est estimé « entre 5 et 10 millions d’euros ».

Une mesure « entièrement financée par l’État »

« Cette mesure sera entièrement financée par l’État, par le truchement du compte d’affectation spéciale des recettes des amendes radar sur la base des dépenses exprimées par les conseils départementaux », a indiqué le Premier ministre dans un courrier envoyé au président de l’Assemblée des départements de France, Dominique Busserau, précisant que la loi de finances serait « modifiée en ce sens ».

L’intégralité du surplus des recettes perçues par l’État lié à l’abaissement des vitesses maximales sera

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vitesse à 80 km/h : qui paiera les panneaux ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement