Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Achats publics

La négociation dans les achats publics

Publié le 15/01/2018 • Par Auteur associé • dans : Actu experts finances, Fiches Finances • Source : Territorial.fr

Fotolia_72998306_XS
Fotolia
La négociation est une pratique qui consiste à obtenir le meilleur rapport qualité/prix/service en fonction de « son juste besoin » en mettant en œuvre un ensemble de techniques et d'outils privilégiant le dialogue, la communication entre l'acheteur et le fournisseur. Il s'agit également de prendre en compte la dimension culturelle des interlocuteurs et les interactions entre les acteurs de la négociation. Il importe également d'adopter une logique « gagnant/gagnant » et de retenir les idées et propositions opportunes du fournisseur. Cette pratique vient en support des stratégies d'achat mises en œuvre par l'acheteur en collaboration avec le prescripteur.

Guillaume Laffineur

Chef du bureau performance à la direction des achats de l’Etat

La négociation, une procédure de droit commun

Avec le décret n°2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics, le recours à la négociation est possible et tend même à se généraliser. C’est un levier qu’il ne faut plus hésiter à activer tout en gardant à l’esprit la nécessaire priorisation des dossiers de marché qui peuvent s’y prêter. En effet, négocier par exemple un marché de fournitures de bureau ne présente pas de valeur ajoutée. Une enchère inversée sera autrement plus efficace. Prendre le temps de recevoir les fournisseurs dans le cadre de la refonte d’une infrastructure réseau informatique est autrement plus stratégique.

Pour les marchés d’un faible montant (montant par exemple inférieur à 5 225 000 euros HT pour les marchés de travaux ou ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La négociation dans les achats publics

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement