logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/542531/afigese-24-quimper-met-le-budget-entre-les-mains-des-habitants/

PRIX DE L’INNOVATION CLUB FINANCES - AFIGESE (2/4)
Quimper met le budget entre les mains des habitants
Pascale Tessier | A la Une finances | Actu expert santé social | Actu experts finances | Bonnes pratiques finances | France | Innovations et Territoires | Publié le 11/01/2018 | Mis à jour le 12/01/2018

Dresser un état des lieux a permis aux élus de connaître les priorités de la population sur l’espace public, la culture, le sport et l’éducation, afin d’éclairer leurs choix. Les habitants, volontaires ou tirés au sort, ont pu s’exprimer sur les politiques publiques et tous les élus ont été impliqués pour mobiliser la population, puis porter les résultats. Dans sa démarche pédagogique et participative, avec le cabinet Cooprex, la ville a recueilli les peurs et les attentes des participants lors d’ateliers.

Toutes les idées ne sont peut-être pas bonnes à prendre, mais toutes méritent d’être écoutées. A mi-mandat, la municipalité de Quimper a ainsi décidé de permettre aux habitants de s’exprimer sur quatre politiques publiques, afin de savoir ce qu’ils étaient prêts à accepter et ce dont ils n’entendaient pas se passer. « Malgré la baisse des dotations, nous avons choisi de ne pas augmenter les impôts et de faire le maximum pour continuer dans cette voie », explique Valérie Gacogne, maire adjointe, chargée de la nouvelle gouvernance des politiques publiques.

« Entre 2014 et 2017, 17 millions d’euros d’économies ont été réalisées grâce aux efforts des services », précise-t-elle. Rationalisation de la gestion du patrimoine, baisse des subventions aux associations ont été appliquées, « mais nous savions que nous étions à un tournant et le maire a souhaité recueillir l’état d’esprit de la population ». Pour y parvenir, la ville a fait appel au cabinet Cooprex, qui a retenu la démarche du PAT-Miroir, jamais appliquée jusqu’alors au monde des collectivités locales.

L’opération a été pilotée par une équipe mixte de trois élus et ...

CHIFFRES CLES

  • La méthode de management participatif PAT-Miroir consiste à faire parler des personnes sur leurs peurs, attraits et tentations. Elle est surtout utilisée pour résoudre des problèmes complexes.
  • 50 000 € HT ont été consacrés à l’opération, que ce soit pour l’intervention du cabinet, les frais d’impression des documents, la réalisation du film sur le budget ou la publicité dans les journaux locaux. Avant de se lancer, la ville de Quimper s’était imprégnée des démarches entreprises à Grenoble ou à Ottawa (Canada).


POUR ALLER PLUS LOIN