Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Les « maisons dans le jardin » économisent un lotissement

Publié le 12/01/2018 • Par Frédéric Ville • dans : Innovations et Territoires, Régions

Maison en construction
Adobe Stock Photos/ Kolotype
Engagée dans la démarche « Build in my Backyard », qui soutient la densification de parcelles existantes, Treize-Septiers limite son étalement urbain.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« A l’initiative de leurs propriétaires, six à sept maisons ont été construites sur des terrains issus de divisions parcellaires. A ce rythme, en dix ans, nous aurons ainsi économisé un lotissement de vingt maisons ! » se félicite Isabelle Rivière, la maire de Treize-Septiers, qui expérimente la démarche Bimby (pour « Build in my Backyard », « Construire dans mon jardin ») depuis 2014.

Une volonté de changer d’approche sur l’urbanisme en limitant son extension qui remonte à 2008, quand la commune répond à un appel à projets du département de la Vendée sur les écoquartiers. « Pour un nouveau quartier d’habitations, nous avons rompu avec l’urbanisme traditionnel, reposant sur des grandes parcelles, relate-t-elle. Nous avons opté pour des parcelles de 300 à 700 mètres carrés maximum, ce qui, en 2008, n’allait pas de soi. »
En 2014, le conseil général, en partenariat avec l’agence d’urbanisme ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les « maisons dans le jardin » économisent un lotissement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement