logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/542134/la-strategie-nationale-de-sante-prete-a-etre-declinee/

SANTÉ
La Stratégie nationale de santé prête à être déclinée
Catherine Maisonneuve | France | Publié le 29/12/2017

La stratégie nationale de santé donne un cadre aux plans et programmes de prévention et santé qui déclineront ses grands objectifs à partir de 2018.

bebe-medecin-PMI-santeLa Stratégie nationale de santé 2018-2022 [1], adoptée le 20 décembre en conseil des ministres, va être publiée par décret d’ici le 31, en application de l’article 1er [2] de la loi du 26 janvier 2016 relative à la modernisation de notre système de santé (loi MNSS)- à laquelle Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé s’est soigneusement gardée de faire toute référence depuis sa nomination, tout en répétant qu’il n’y en aurait pas de nouvelle…

La concertation avait débuté en juillet puis l’élaboration de cette feuille de route avait pu s’appuyer sur le rapport du Haut conseil de la santé publique sur l’état de santé des Français remis [3] en septembre à la ministre qui a ensuite organisé, en novembre, une vaste consultation publique en ligne. Cette consultation a fait émerger plus de 5000 contributions émanant aux deux tiers de professionnels et associations et d’un tiers d’usagers.

« La stratégie nationale de santé constitue la colonne vertébrale de la politique menée par le Gouvernement en matière de santé pour les cinq prochaines années », a confirmé Agnès Buzyn, le 20 décembre, en ajoutant que « dès le premier semestre 2018, elle serait mise en œuvre par des plans et programmes nationaux et, dans les territoires, par les projets régionaux de santé définis par les agences régionales de santé.

Quatre axes prioritaires

La stratégie nationale de santé s’articule autour de quatre axes prioritaires :

Un volet précise les priorités de la politique de santé de l’enfant, de l’adolescent et du jeune, et, comme le prévoit le décret du 28 novembre 2016 [4] en application de la loi MNSS, un volet propre est consacré à la Corse et à chacune des collectivités d’Outre-mer.

Les objectifs à cibler

La Stratégie nationale de santé a pour vocation de déterminer (quasi exhaustivement!) les objectifs à cibler, ce qui peut lui donner un aspect feuille de route hors sol. Par exemple, au chapitre de la« Lutte contre les inégalités sociales et territoriales »,  le Gouvernement indique que « dans les prochaines années, il sera donc nécessaire de  :

Les collectivités territoriales ne trouveront pas dans cette déclaration d’intentions de réponse concrète à la désertification médicale mais la vocation de la Stratégie nationale de santé n’est pas là. Il faudra attendre les différents plans et programmes qui seront présentés tout au long de l’année à venir. Le top départ va en être donné le 1er janvier par le passage de trois à onze vaccins obligatoires…

REFERENCES