Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Handicap

Quels moyens vont être mis en oeuvre afin que l’accès aux ERP soit garanti pour toutes et tous ?

Publié le 14/12/2017 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles

Réponse du secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées : La mise en oeuvre insuffisante de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a conduit à ce qu’il soit insufflé une nouvelle dynamique à la politique d’accessibilité de la cité, grâce à un nouvel instrument de programmation et de planification : l’agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP), lancé le 1er janvier 2015. Alors qu’à la date du 1er janvier 2015, moins de 50 000 établissements recevant du public (ERP) avaient satisfait à leur obligation d’accessibilité fixée par la loi de 2005, près de 610 000 ERP sont désormais entrés dans la démarche Ad’AP. Si ce chiffre révèle une forte appropriation de cet instrument par les acteur et souligne la pertinence de l’approche retenue, il dissimule cependant une disparité entre les gestionnaires des ERP les plus importants et les gestionnaires de « petits » ERP, de 5ème catégorie, dits établissements de proximité, qui sont insuffisamment entrés dans la démarche.

Le gouvernement s’est donc fixé comme objectif, dans le cadre du comité interministériel du handicap du 20 septembre dernier réuni sous l’égide du Premier ministre, de réaliser en transparence le bilan des Ad’AP afin de partager avec les associations représentatives des personnes concernées, notamment, le suivi de la mise en oeuvre de l’accessibilité. Il a également convenu de concentrer l’effort sur les petits ERP du quotidien, qu’il souhaite accompagner au travers un réseau « d’ambassadeurs de l’accessibilité », jeunes en service civique positionnés auprès des communes ou des intercommunalités. Les préfets seront également mobilisés pour accélérer la mise en accessibilité des ERP de l’Etat. Le comité interministériel du handicap du 20 septembre dernier a également été l’occasion de rappeler l’enjeu que constitue, parallèlement à l’accessibilité physique des ERP, l’amélioration de l’information des personnes sur cette accessibilité, d’une part et l’amélioration de l’accessibilité numérique, d’autre part.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quels moyens vont être mis en oeuvre afin que l’accès aux ERP soit garanti pour toutes et tous ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement