Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Plan « chorale à l’école » : les collectivités invitées à compléter l’effort de l’Etat

Education culturelle

Plan « chorale à l’école » : les collectivités invitées à compléter l’effort de l’Etat

Publié le 12/12/2017 • Par Hélène Girard • dans : France

640 cr DP via Pixabay singing-18382_640
©Domaine public via Pixabay
En visite au collège Gustave Flaubert à Paris, le 11 décembre, les ministres de l’Education et de la Culture, Jean-Michel Blanquer et Françoise Nyssen, ont officialisé le lancement d’un plan visant à développer la pratique du chant chorale à l’école.

Après avoir écouté la chorale du collège Gustave Flaubert à Paris (XIIIème arr.), le 11 décembre dernier, les  deux ministres impliqués dans l’éducation artistique et culturelle (EAC), ont évoqué leur plan en faveur de la pratique du chant dans les établissements scolaires.

Une chorale par école et par collège

Dans les écoles primaires comme dans les collèges, l’objectif affiché est d’arriver à une chorale par établissement d’ici à 2019. Le déploiement se fera donc sur l’année 2017-2018.

En réalité au niveau du premier degré, il s’agira surtout, comme l’a précisé Jean-Michel Blanquer, d’un élargissement du plan départemental pour les chorales, initié en 2000, par le ministre de l’Education nationale d’alors, Jack Lang, dans son plan « pour les arts et la culture à l’école ».

Pour ce qui est des lycées, l’accent sera mis sur les établissements professionnels, jusqu’à présent peu dotés en dispositifs d’éducation artistique et culturelle.

20 millions d’euros de l’Etat

L’enveloppe conjointe que les deux ministères vont consacrer au nouveau dispositif est fixée à 20 millions d’euros. 17 millions proviendront de la Rue de Grenelle, 3 de la Rue de Valois.

Cette somme viendra s’ajouter à «l’engagement passé »,  a précisé Jean-Michel Blanquer, autrement dit au dispositif du plan Lang pour les chorales dans les écoles.

«L’impulsion nationale » existante sera « dynamisée par nos deux ministères, a souligné le locataire de la Rue de Grenelle. Elle passera de 160 000 à 500 000 euros».  L’essentiel des 3 millions d’euros apportés par la Rue de Valois serviront au paiement d’heures d’intervenants musicaux à l’école.

L’effort financier le plus important se fera, du côté de la Rue de Grenelle, en faveur des 71 000 collèges que compte le pays, puisqu’il s’agira d’heures d’enseignement proprement dit, dans le cadre d’une option de 2 heures par semaine. Sur ces 2 heures, 20% seront consacrées à l’étude du répertoire classique et 80% à un projet artistique porté par la chorale.

Chaque lieu de musique impliqué

De son côté, Françoise Nyssen a précisé que chaque équipement « pourra imaginer [le dispositif] là où [il] se trouve. Dans tous les partenariats établis aujourd’hui, il y a cette pratique artistique et culturelle. On demande à chacun des lieux de culture de s’impliquer ».

Autrement dit, les collectivités et leurs structures d’enseignement musical sont appelées, elles aussi, à amplifier leur implication en faveur des chorales scolaires.

Enfin, le dispositif reposant majoritairement sur les épaules des professeurs de musique, Jean-Michel Blanquer a fait valoir que la musique, à l’avenir, sera plus présente dans la formation initiale et continue des enseignants.

«Premier pas »

« Bravo pour l’initiative, a conclu le site d’information spécialisé sur l’éducation Le Café pédagogique. On ne va pas bouder le plan Chorale. On lui fixe rendez-vous le 21 juin puisque les ministres veulent inscrire la fête de la musique dans les écoles. On va souhaiter à ce plan bonne chance. Et au ministre [de l’Education] d’aller au-delà de ce premier pas ».

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Plan « chorale à l’école » : les collectivités invitées à compléter l’effort de l’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement