logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/539166/le-bilan-contraste-de-la-tarification-incitative-des-dechets/

DÉCHETS
Le bilan contrasté de la tarification incitative des déchets
Fabienne Nedey | A la une | actus experts technique | France | Publié le 06/12/2017

Moins de 10% de la population se situe dans un territoire où s'applique la tarification incitative des déchets. L’Ademe a donc pris son bâton de pèlerin pour expliquer les effets positifs de ce système, en organisant six journées techniques régionales, dans toute la France, de novembre à mars. Compte-rendu de celle qui s'est tenue le 30 novembre à Paris.

La loi de transition énergétique pour une croissance verte (LTECV) du 17 aout 2015  fixe un objectif de déploiement d’un financement incitatif pour le service public des déchets à 15 millions d’habitants en 2020, puis 25 millions en 2025. Or aujourd’hui, la tarification incitative déchets concerne un peu moins de 5 millions d’habitant.

Un tour de France pour convaincre

Son adoption est très hétérogène sur le territoire, avec des régions sur lesquelles elle a réellement fait tâche d’huile (Pays de la Loire, Grand Est, Bourgogne Franche Comté) et des régions sans aucune collectivité en financement incitatif. L’Ademe a fait de cette thématique un nouveau cheval de bataille, en organisant, à travers tout le territoire, six journées techniques régionales : en novembre 2017 à Bordeaux et ...

CHIFFRES CLES

180 collectivités pratiquent, à ce jour, une tarification incitative


POUR ALLER PLUS LOIN