logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/538231/la-delicate-negociation-de-la-reforme-du-regime-indemnitaire/

RÉMUNÉRATION
La délicate négociation de la réforme du régime indemnitaire à la région Bourgogne-Franche-Comté
Alexandra Caccivio | A la Une RH | Régions | Toute l'actu RH | Publié le 08/12/2017

A quelques semaines du passage au Rifseep, le 1er janvier 2018, les négociations restent ardues au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Les syndicats sont notamment opposés à l'introduction d'une part variable dans la rémunération ainsi qu'à des modifications sur les règles du temps de travail. Ils appellent aussi la direction à étudier la question des contractuels.


Temps de travail, régime indemnitaire, action sociale… Les négociations entre syndicats et direction du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté se sont tendues à quelques semaines de la mise en place du Rifseep, le régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel, au 1er janvier 2018.

Fin septembre, les syndicats ont quitté la commission de dialogue social, avant de s’inviter le 2 octobre à une réunion en commission pour tenter de mobiliser les élus. « Depuis deux ans, nous n’avons pas avancé, faute d’arbitrage de la part des élus », note Stéphane Matthey, secrétaire général de l’Unsa au conseil régional. Conséquence : toutes les organisations syndicales du conseil ont appelé à la grève le 10 octobre, puis le 16 novembre.

Achoppement sur le complément indemnitaire annuel

Parmi les points d’achoppement, elles sont opposées à l’introduction d’une part variable (complément indemnitaire ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN