Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Entretien] Social

« Nous ne devons plus avoir peur de communiquer » – Nans Mollaret, président de l’Actas

Publié le 19/06/2019 • Par Laurent Thoviste • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

NANS MOLLARET président de l’ACTAS
VILLE DE BESANCON
Le congrès de l’Association des cadres territoriaux de l’action sociale (Actas) s’ouvre ce 19 juin à Évian autour du thème de l’universalisme proportionné pour une action sociale pour tous mais adaptée à chacun. Un concept venu du Québec qui permet de graduer le niveau de réponses aux réels besoins des personnes en adaptant l’intensité de l’intervention. Ce modèle est-il transposable en France et à quelles conditions ? Et pourquoi l’avoir choisi pour thème de ces 42es rencontres. Entretien avec le nouveau président de l’Actas, Nans Mollaret.

Vous avez choisi pour thème de vos 42es rencontres « l’universalisme proportionné, une action sociale pour tous et adaptée à chacun ». Pourquoi ?

Dans le contexte d’une action sociale en mouvement, le rôle de notre association est de s’interroger sur la mise en œuvre de nos politiques. Face à la montée des inégalités, à de nouveaux besoins, nous devons à la fois mettre en œuvre un socle commun de politiques sociales qui permette de réduire les inégalités et en même temps de nous adapter aux différences de situations entre individus.

Prenons l’exemple des bénéficiaires du RSA. Pour certains, c’est le reflet de problèmes structurels et notre intervention doit se faire sur le long terme. Pour d’autres, c’est un incident de parcours et nous devons pouvoir mobiliser des moyens rapidement. Pour ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Nous ne devons plus avoir peur de communiquer » – Nans Mollaret, président de l’Actas

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement