logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/536645/surete-dans-les-transports-lutp-dresse-un-bilan-en-demie-teinte/

Sûreté dans les transports : l’UTP dresse un bilan en demi-teinte
Camille Selosse | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | Publié le 21/11/2017 | Mis à jour le 23/11/2017

Les investissements réalisés en faveur de la sûreté dans les transports publics permettent d’observer des premiers résultats encourageants. Concernant la fraude, les espoirs se fondent sur l’outil de vérification des adresses, qui attend toujours son décret.

Pour l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP) qui rassemble les opérateurs, c’est un sujet incontournable. La sûreté fait l’objet de prises de position régulières, et plus précisément la question de la fraude. La présentation des chiffres annuels de l’Observatoire des transports publics, le 21 novembre, n’a pas fait exception. Après avoir dressé un panorama général du secteur, l’UTP a choisi de faire un focus sur cette question de la sûreté. L’occasion de se féliciter de quelques indicateurs.

Agressions en baisse, moyens en hausse

Ainsi, 59 % des voyageurs estiment que la sûreté s’est améliorée ces dernières années. Depuis 2013, les agressions sont en baisse régulière : 1,37 pour 1M de voyages en 2013, 1,28 en 2015, 1,15 en 2016. Soit une baisse de 10,1 % par rapport à 2015. Et le niveau le plus faible enregistré de la décennie avec celui de 2008.

Un constat qui n’est sans doute pas sans lien avec la hausse des moyens dédiés à la sûreté. Entre 2006 et 2016, la part des salariés affectés à cette thématique dans les réseaux urbains de province est passée de 4,7 à 5,6 %. Le coût de ces emplois est estimé à 187 millions d’euros en 2016 contre 182 en 2015.

Des ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN