Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fonction publique

A Orléans, ville et syndicats trouvent un accord pour le personnel

Publié le 18/01/2011 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actu Emploi, Régions

Les 4 syndicats, le COS et la ville ont signé le 13 janvier 2011 un texte sur l’amélioration des conditions de travail et de rémunération.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après un premier accord en octobre 2009 pour définir de nouvelles relations sociales, le maire d’Orléans Serge Grouard (UMP) et les représentants des organisations syndicales (CFDT, FO, FAFPT et CGT) viennent de signer un nouvel avenant à ce texte.
L’accord porte sur l’amélioration des conditions de travail et de rémunération et notamment sur une revalorisation du régime indemnitaire.
Les 1.700 agents de catégorie C recevront ainsi une prime de 100 euros en 2011 et autant en 2013.
Par ailleurs, 254 agents B recevront un complément indemnitaire exceptionnel de 155 euros.

Hausse du ratio promus/promouvables – L’accord porte également sur l’amélioration du déroulement de carrière avec notamment une hausse du ratio promus/promouvables.
Des mesures spécifiques sont en enfin prises pour l’action sociale.

Bien qu’elle ait adhéré au CNAS, la ville va ainsi poursuivre son aide au COS et s’engage à participer aux frais de mutuelle des agents (entre 15 et 25% du coût).
Au total, la ville va consacrer 1,8 million à ces revalorisations.

Vente des actifs immobiliers du COS – Mais le COS a également décidé de s’engager fortement. «Il a ainsi décidé de vendre ses actifs (immobiliers notamment) et de verser 721.000 euros sur une ligne spécifique du budget de la ville. «Mais cet argent explique Jean-Paul Chabrol  (CFDT et président du COS) ne sera affecté qu’à la revalorisation des bas salaires. C’est un acte solidaire et un contrat gagnant-gagnant avec la ville ».
Le texte qui a été négocié selon le maire dans un « climat serein, détendu et agréable » court jusqu’en 2014.
Mais d’autres rendez-vous sont déjà pris pour en surveiller l’application et préparer d’autres étapes. 

4 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A Orléans, ville et syndicats trouvent un accord pour le personnel

Votre e-mail ne sera pas publié

Cirio

19/01/2011 03h53

Lamentable !
100 euros pour la categorie C et 155 pour les B !
La difference de remunerations entre les categories se fait par le traitement (les indices)! Les primes sont faites pour valorisés le bon travail de l’agent ! Donc soit on fait du cas par cas ou alors primes la meme pour tout le monde !!!

kad-78

20/01/2011 01h29

Pas trop lieu de se plaindre , mieux lotis que d’autres !
Mais c’est sur qu’il ne devrait pas y avoir de differences entre les catégories, comme quoi » il doit etre plus dur de bosser dans un beau bureau au chaud avec un frigo plein de boissons que dehors avec un balai,une pelle et une brouette « 

AB

22/01/2011 05h30

Je pense que c’est aussi une valorisation qui va avec des diplômes…C’est injuste mais c’est bien le monde dans lequel on vit qui l’est à travers plein de petites choses dont cette différenciation suivant les catégories ;-)

COMPIN

26/01/2011 11h58

Je croyais que la prise en charge totale ou partielle des cotisations aux mutuelles par les collectivités locales n’était pas autorisé?
Qu’en est-il?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement