logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/536040/trophees-opendata-2017-les-8-laureats/

DONNÉES PUBLIQUES
Trophées Opendata 2017 : les 8 lauréats
Romain Mazon | France | Publié le 17/11/2017 | Mis à jour le 21/11/2017

Les 8 lauréats des deuxièmes trophées de l’opendata ont été récompensés, le 16 novembre, dans le cadre du Forum Numérique de la Gazette des communes. Ces trophées, qui distinguent des initiatives remarquables en matière d’ouverture des données publiques par les administrations, ou des acteurs associatifs, sont co-organisés par l’association Opendata France, et la Gazette des communes.

trophees-uneDeuxième édition pour les trophées de l’opendata, co-organisés par l’association de collectivités, Open Data France, et la Gazette des communes, et une désillusion : le jury n’a pu pourvoir la catégorie « Meilleur projet open data au service de la transparence citoyenne », en raison de l’absence de dossier convaincant. Voilà un des objectifs affiché de l’opendata qui peine à s’installer dans les stratégies des collectivités locales, cette année.

Alors que l’open data est devenu avec la loi Lemaire une obligation pour les collectivités de plus de 3500 habitants, ces trophées ont pour objectif de récompenser les initiatives innovantes d’ouverture et de réutilisation des données publiques, et d’encourager leur déploiement.

Ils sont ouverts à toute collectivité, administration d’Etat centrale ou déconcentrée, établissement public, collectif citoyen ou association ayant mis en place un projet d’ouverture, de valorisation ou de réutilisation des données publiques au profit d’un territoire donné.

Huit lauréats et une mention « Encouragement »

Les lauréats des deuxièmes trophées opendata, réunis le 16 novembre au Forum numérique de la Gazette des communes.

Les lauréats des deuxièmes trophées opendata, réunis le 16 novembre au Forum numérique de la Gazette des communes.

Pour la première catégorie, « Espoir 2017 », le lauréat est l’Association pour le Développement en Réseau des Territoires et des Services (ADRETS), pour le projet « Données à votre service ! » [2].

La deuxième catégorie, « Nouvelle initiative open data », distingue la Métropole Européenne de Lille, pour le projet « Les données ouvertes de la MEL [3] ».

Pour la troisième catégorie, « Projet open data de long terme », le lauréat est le Conseil Départemental des Côtes d’Armor, pour son projet « Dat’Armor [4] ».

La quatrième catégorie, « Approche stratégique de l’open data », récompense la ville de La Rochelle, pour le projet « Valorisation, promotion et communication autour de l’open data afin de rendre accessible à tous la lecture des jeux de données [5] ».

Cinquième catégorie : « Meilleur projet d’aide à la réutilisation des données ouvertes ». Le lauréat est le Sicoval, communauté d’agglomération jouxtant Toulouse, pour le projet «Opendata Sicoval : faire vivre la culture de la donnée [6] ».

La sixième catégorie, « Projet open data pour systèmes d’aide à la décision », est attribuée au Département de la Gironde, pour le projet « Exploration des comptes administratifs du département de la Gironde [7] ».

Pour la septième catégorie, « Démarche d’animation locale », le lauréat est le syndicat mixte informatique Infocom 94, pour son projet « INNOVATION / DATA [8] ».

La huitième et dernière catégorie, le « Prix du Jury », est décerné cette année à Nantes Métropole, pour son projet « CartoQuartiers, un site 100% collaboratif sur les services de proximité et les initiatives citoyennes [9] ».

La mention spéciale « Encouragements », qui vise à encourager un projet pas encore assez abouti pour être récompensé, mais dont la démarche est à poursuivre et amplifier, va à la Communauté de communes du  pays de Redon, pour son projet « OpenData : initialisation d’une démarche mutualisée sur le territoire de la CCPR [10] ».

Un jury et des critères d’évaluation

Pour évaluer les dossiers, Open Data France et la Gazette ont constitué un jury représentatif des acteurs de l’opendata : représentants de collectivités locales, acteurs associatifs et citoyens, représentants de l’Etat et du monde économique. Il était composé cette année de :

Les critères qui ont guidé la notation des dossiers étaient les suivants :

Pour 2018, le jury a convenu de définir un protocole permettant la publication, en opendata, des notes attribuées à chaque dossier, sans que cela influe sur la liberté du vote de chaque membre.

POUR ALLER PLUS LOIN