Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Congrès des maires 2017

Maire, un mandat toujours plus difficile à exercer

Publié le 20/11/2017 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

maire-illustration
AdobeStock
Interrogés dans le cadre d'une enquête OpinionWay pour GMF, les maires jugent, à 83 %, difficile d’exercer leur mandat et pointent notamment leur manque de moyens financiers.

La mission de premier magistrat n’est décidément pas un long fleuve tranquille. Interrogés dans le cadre d’un sondage OpinionWay pour GMF (1), les maires jugent, à 83 %, difficile d’exercer leur mandat. Un taux très élevé, en hausse de 3 % au regard d’une précédente enquête réalisée voici trois ans. Au lendemain des coupes dans les dotations allouées aux communes, les édiles invoquent, à 83 %, parmi les causes de leurs tourments, le manque de moyens financiers. Ils pointent également, à 58 %, la complexité juridique des dossiers, conséquence directe de l’inflation normative et de la « comitologie » qui frappent le secteur public local.Autant de données attestant un blues des maires, qui s’est traduit par des actions chocs contre le nouveau pouvoir. La jacquerie gagnerait-elle les profondeurs du pays ? Une crise des vocations serait-elle à craindre lors des prochaines élections municipales programmées en mars 2020 ? Pas si sûr, à la lecture de ce sondage : les maires ne brossent en effet pas un tableau exclusivement noir de leur condition. Bien au contraire…

Satisfecit pour l’état

Parmi les causes de leurs difficultés, l’insatisfaction des usagers apparaît ainsi très basse (22 %). Un signe, peut-être, que les réflexes de consommateurs apparus dans les années 1980 et 1990 sont en reflux. La fracture civique, constatée lors de la dernière présidentielle, ne semble guère affecter les maires, qui ont le sentiment, à 72 %, de bénéficier d’une reconnaissance de la part de leurs concitoyens. Plus surprenant encore, les premiers magistrats adressent un satisfecit à l’Etat. Les pourcentages s’avèrent même impressionnants : 78 % des maires jugent leurs relations avec l’Etat « plutôt bonnes » et 13 % « très bonnes ». Un plébiscite qui ira droit au cœur des représentants du pouvoir central dans les territoires, les préfets en tête.

Cet article est en relation avec les dossiers

Cet article fait partie du Dossier

Congrès des maires 2017 : baptême du feu pour Emmanuel Macron

Sommaire du dossier

  1. Emmanuel Macron coupe le sifflet aux maires
  2. Congrès des maires : Emmanuel Macron a-t-il su convaincre ?
  3. Les maires tirent à boulets rouges sur Emmanuel Macron
  4. Edouard Philippe en éclaireur et démineur devant les maires
  5. Gérald Darmanin : « Le contrat n’est pas un retour à la tutelle ! »
  6. Sécurité du quotidien : les maires demandent des garanties à l’État
  7. Climat : limités par leurs outils, les maires misent sur le bon sens
  8. Accueil de la petite enfance : les maires sont volontaires, à condition qu’on les aide
  9. François Baroin : « L’Etat n’a répondu à aucune de nos attentes »
  10. Au Congrès des maires, Jacques Mézard plaide pour une alliance entre les territoires
  11. « Plan mercredi » : Jean-Michel Blanquer annonce une aide financière
  12. Aménagement numérique : nouvelles modalités, et nouvelles contraintes pour le très haut débit
  13. Au Congrès, ce que les maires attendent d’Emmanuel Macron
  14. Contenu partenaire Interview exclusive : offre Savourer Chez Vous, un partenariat entre Elior et La Poste
  15. Stratégie de développement économique : sortir des schémas « compresseurs » !
  16. Les maires de montagne veulent se faire entendre
  17. Edouard Philippe : « Je n’oublie pas le principe de libre administration des collectivités »
  18. Congrès des maires 2017 : Emmanuel Macron dans l’arène
  19. Contenu partenaire Interview exclusive : Sophie Legay, Directrice des Opérations Territoriales de Citeo
  20. Congrès des maires 2017 : l’AMF brandit la menace constitutionnelle
  21. Contenu partenaire Interview exclusive : Charles-René Tandé, Président du Conseil supérieur de l’Ordre des experts-comptables
  22. Maire, un mandat toujours plus difficile à exercer

Notes

Note 01 Sondage réalisé par internet auprès d'un échantillon de 404 maires, du 3 au 19 octobre. Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Maire, un mandat toujours plus difficile à exercer

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement