logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/53537/priorite-a-la-jeunesse-et-a-lenvironnement-dans-le-limousin/

BUDGET 2011
Priorité à la jeunesse et à l’environnement dans le Limousin
Jean-Pierre Gourvest | Actualité Club finances | Régions | Publié le 17/01/2011

L’orientation financière de la nouvelle mandature confirme les promesses électorales du président Denanot, sur le plan social, économique et environnemental.

Voté le 16 décembre dernier, le budget 2011 du Limousin fera la part belle, avec 140 millions d’euros (M€), à la formation des jeunes et à l’emploi, dans la droite ligne d’un programme présenté par l’équipe majoritaire au moment des élections.

En léger repli (- 0,56%), il tient compte des nouvelles donnes fiscales, sans changement de taux des impôts indirects, tout en maîtrisant les dépenses de fonctionnement.
Ces dernières augmentent de 0,43% à 459,5 M€, tandis que les investissements baissent de 2,5% à 153 M€, l’ensemble atteignant les 459,5 M€.

Au-delà des comptes, cet acte, qui préfigure la stratégie du conseil pour les quatre années à venir, est aussi le reflet politique d’une campagne électorale qui a révélé les divergences exprimées à cette occasion par une gauche fractionnée mais paradoxalement unie.

Ainsi des écologistes qui restent critiques tout en affirmant, d’après leur président le Corrézien Marc Horvat « vouloir apporter un soutien loyal mais exigeant et une participation active aux projets en cours ».

Ainsi également des élus du groupe « Limousin Terre de Gauche » (Front de gauche-NPA) qui se sont abstenus pour le vote, tout en restant cohérents dans leurs engagements.

De fait, l’équipe de Jean-Paul Denanot a décidé de faire de la jeunesse et de son avenir son cheval de bataille, rédigeant une charte d’engagement vers l’insertion professionnelle, et élaborant un plan régional de développement de la formation.

Schéma de développement économique – En parallèle, elle souhaite mettre en place un schéma de développement économique dans lequel devront s’impliquer les entreprises qu’elle aura soutenu à des degrés divers.

Côté environnement, les premiers actes pris en application du Grenelle seront mis en œuvre, tandis que des actions contre le réchauffement climatique et les énergies renouvelables seront lancées ou pérennisées.

Diagnostic prospectif en continu – Toutes ces orientations seront observées et guidées par un processus de diagnostic prospectif en continu du territoire qui sera mis en place avec ce budget, tandis que se poursuivra l’évaluation de la politique régionale.

L’opposition – principalement UMP – est bien évidemment réservée sur cette stratégie, son président Raymond Archer voyant dans les jeunes « un nouveau thème de communication avec des mesures loin de répondre aux véritables problèmes de la jeunesse limousine dans son intégralité ».

De nombreux dossiers sensibles seront débattus en 2011, entre financement de la future LGV Limoges-Poitiers, et aides aux lycées privés ou CFA adossés au privé qui devraient ouvrir la porte à de nouvelles discussions et aux différences entre partis de gauche.

Budget raisonné en regard des orientations – Mais le budget 2011 – conforme au débat d’orientation tenu le 21 octobre précédent – peut d’ores et déjà se présenter comme « raisonné » en regard des orientations voulues par la nouvelle équipe qui ressemble fortement à celle de la précédente mandature.