logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/535301/terrorisme-le-fonds-europeen-pour-securiser-les-villes-est-lance/

LUTTE CONTRE LE TERRORISME
Terrorisme : le fonds européen pour sécuriser les villes est lancé
Caroline Garcia | A la une | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 20/11/2017

Dans un entretien à la Gazette, le commissaire européen en charge de la sécurité, Julian King, confirme l'ouverture d'un fonds européen pour aider les villes à sécuriser les espaces publics. Il détaille également les mesures de coopération qu'il entend mettre en oeuvre et souligne la plus value de Bruxelles dans la lutte contre la criminalité et le terrorisme.

Bonne nouvelle pour les villes en quête de financement : elles peuvent désormais compter sur le soutien de la Commission européenne pour sécuriser les espaces publics. L’annonce avait été faite en septembre lors d’une Conférence euro-méditerranéenne sur la lutte contre la radicalisation, organisée à Nice par son maire Christian Estrosi, puis officialisée le 18 octobre dernier à Bruxelles.

  • Terrorisme : Bruxelles débloque 18,5 M€ pour sécuriser les villes

Dans un entretien exclusif à la Gazette, le commissaire européen à la sécurité, Julian King, confirme la mise à disposition de cette enveloppe via un appel à projets et revient sur les mesures d’accompagnement  qu’il entend mener.

Vous avez annoncé en octobre le déblocage de 18 millions d’euros pour aider les villes à financer la sécurisation de leurs espaces publics. Pouvez-vous préciser quel type d’actions sont éligibles à ce fonds ?

Les attentats récents, par exemple l’attentat de Nice, ont visé des espaces publics, fortement peuplés. Pour ne pas attendre la mise à disposition en 2018 de 100 millions d’euros, j’ai souhaité que nous lancions dès le mois d’octobre un premier dispositif d’un montant de 18,5 millions d’euros. Il s’agit de soutenir des projets transnationaux visant à améliorer la protection des espaces publics, tout en respectant leur nature ouverte. Les actions financées devraient favoriser le travail en réseau pour permettre d’identifier et de diffuser les pratiques innovantes. Les équipements, l’expertise, les infrastructures, et en particulier des systèmes appelant les nouvelles technologies de l’information peuvent être concernés. Nous attachons également une importance majeure à la sensibilisation des parties ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN