Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Le plan Ma Santé 2022 ne séduit pas les généralistes

Publié le 07/06/2019 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

plan ma santé
©yavyav - stock.adobe.com
Près de trois quarts des médecins généralistes ne comprennent pas la notion de communautés professionnelles territoriales de santé, censés régler le problème des déserts médicaux et mesure-phare du plan Ma Santé 2022. Les assistants médicaux sont eux aussi mal connus, le refus de la délégation des tâches aux pharmaciens fait consensus et la modification de la carte hospitalière les laisse sceptiques. Le gouvernement va devoir faire preuve de pédagogie pour faire accepter sa réforme.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Selon une étude de l’Ifop pour la Mutuelle du médecin présentée le 6 juin (1), les modalités des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), leurs fonctionnement et avantages restent obscurs aux médecins généralistes, qui expriment « un défaitisme global face à une réforme de plus », d’après le Dr Arnault Olivier, président de la Mutuelle et chirurgien à la retraite.

Fracture générationnelle

Autre mesure prévue pour libérer du temps médical, les assistants médicaux sont encore mal connus pour la moitié des médecins, voire rejetés pour un tiers d’entre eux. Seuls 18% se déclarent éligibles au dispositif, et d’un enthousiasme relatif : 53% se disent intéressés par l’embauche d’un assistant.

Une fracture générationnelle se remarque tout au long du questionnaire, selon Marie ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le plan Ma Santé 2022 ne séduit pas les généralistes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement