logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/533895/domicile-dun-particulier-dans-quels-cas-le-policier-municipal-peut-il-y-acceder/

POLICE MUNICIPALE
Domicile d’un particulier : dans quels cas le policier municipal peut-il y accéder ?
Géraldine Bovi-Hosy | A la Une prévention-sécurité | Vos questions / Nos réponses prévention-sécurité | Publié le 03/04/2018

Un de nos lecteurs s’interroge sur les possibilités légales pour un agent de police municipale d’accéder au domicile d’un administré. Le tour de la question avec notre juriste, Géraldine Bovi-Hosy.

La notion de domicile

Au plan pénal, ce sont les infractions de violation de domicile et le régime des perquisitions qui sont à l’origine d’une jurisprudence importante. La définition du domicile retenue par les juges est particulièrement large. Constitue en effet un domicile « non seulement le lieu où une personne a son principal établissement, mais encore le lieu où, qu’elle y habite ou non, elle a le droit de se dire chez elle, quels que soient le titre juridique de son occupation et l’affectation donnée aux locaux » (cass. crim., 22 janv. 1997).

Ont ainsi été considérés comme des domiciles : un appartement loué, une maison de vacances, même temporairement inoccupée, les dépendances d’une maison se trouvant dans l’enceinte même de la maison ou à proximité immédiate ...

POUR ALLER PLUS LOIN