Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Social

Ce n’est pas parce qu’on a social dans son titre qu’on fait tous la même chose

Publié le 28/05/2019 • Par Eric Larpin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Apaiser les tensions et les incompréhensions entre travailleurs sociaux et entrepreneurs sociaux, soupçonnés de marcher sur les platebandes des autres et de mal connaître la solidarité, c’était le sens du rendez-vous organisé cette semaine à Paris par le Labo de l’ESS et le groupement national des initiatives et acteurs citoyens. Un collectif qui cherche précisément à créer des passerelles entre les secteurs public, privé et administratif, à partir d’initiatives citoyennes. Mais les craintes d’une concurrence et d’une différence de valeurs sont encore vives.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Comme les travailleurs sociaux, les entrepreneurs sociaux, nés dans les années 2000, tentent aussi de répondre à des problématiques d’inclusion. Mais attention, a précisé d’emblée Yannick Blanc, vice-président de la Fonda, qui a fait l’an dernier avec l’Unaforis une étude prospective sur ce thème « ce n’est pas parce qu’on a social dans son titre qu’on fait tous la même chose et de la même manière ! Les travailleurs sociaux sont soumis à des injonctions contradictoires. On leur demande plus de résultats avec moins de moyens. Je prends l’exemple de ce conseil départemental francilien qui a décidé de faire passer le nombre de ses agents de l’action sociale de 7 500 à 2 500… Face à la destruction du travail social, les entrepreneurs sociaux représentent-ils la bonne solution ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ce n’est pas parce qu’on a social dans son titre qu’on fait tous la même chose

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement