Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé prévoyance

Protection sociale : les collectivités territoriales peuvent mieux faire

Publié le 20/11/2017 • Par Bénédicte Rallu • dans : A la Une RH, Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

Fotolia_81596757_XS
Fotolia
Un sondage IFOP réalisé pour la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) sur la protection sociale complémentaire dans les collectivités, que la Gazette publie en exclusivité, montre des progrès essentiellement dus au décret du 8 novembre 2011.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La participation des employeurs territoriaux à la protection sociale complémentaire (PSC) des agents progresse dans les collectivités selon le dernier sondage IFOP réalisé pour la MNT (1).

69% des personnes interrogées assurent que leur collectivité offre à leurs agents une participation financière à un contrat de prévoyance ou de « garantie maintien de salaire ». 56% pour la complémentaire santé.

Une couverture prévoyance et santé insuffisante

Soit 28% de plus sur les deux volets par rapport à 2010. Mais cela reste «insuffisant, pour le président de la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT), Alain Gianazza. Le public reste en retrait par rapport au privé où la participation est de 100%. Sur la prévoyance, seulement un agent sur deux est couvert».

Autre signal négatif, la marge de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

2 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Protection sociale : les collectivités territoriales peuvent mieux faire

Votre e-mail ne sera pas publié

DRH

21/11/2017 05h47

Bonjour,

Je suis très surpris par cet article. La parole est très largement donnée au représentant d’une mutuelle qui vient plaider sa cause au moins autant que celle des agents couverts. Dire que la participation des employeurs est faible à 17 € par mois c’est un peu fort de café. 17 € c’est une proportion non négligeable de la cotisation mensuelle d’un contrat santé. Certaines offres de base étaient proches de ce taux il y a deux ans. Par ailleurs 17X12X1000 agents (nombre de salariés ayant adhéré au contrat collectif santé dans une collectivité moyenne comme la nôtre) cela représente un effort financier de 204 000 € par an. A une époque où l’Etat a diminué ses dotations aux collectivités et où il faut trouver des marges de manoeuvre cela représente en fait le non remplacement de 7 agents à temps plein partant à la retraite. C’est un effort mesuré, mais une mesure sociale non négligeable. Les collectivités territoriales ne sont pas des entreprises privées, elles ne peuvent pas déplacer le curseur de la rémunération sur le plan de la protection sociale. Le traitement indiciaire est encadré si le régime indemnitaire est libre.
Je pense que ce point doit être revu dans le cadre plus général de la rémunération globale des agents communaux, et des budgets contraints des collectivités.
En final je précise que bien évidemment notre contrat a un versant solidarité actifs/retraités…

Contrôleur

23/11/2017 11h31

La participation à la mutuelle santé devrait (selon moi) être obligatoire, soit sur un contrat de groupe, soit pour une mutuelle au choix (et pas uniquement pour les contrats « labellisés »).
En outre, elle ne devrait pas être anecdotique (par exemple, 10 euros par mois c’est mieux que rien vous me direz, mais assez peu au regard du coût d’un contrat offrant de bonnes protections).
Enfin, la paperasse demandée est parfois un frein. En effet, la mutuelle et la collectivité se renvoient la balle au sujet d’une attestation : certaines mutuelles demandant une attestation individuelle de la participation de l’employeur avant même la souscription du contrat…
Pour information, certains agents ne disposent PAS de couverture complémentaire santé. A bon entendeur…

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement