Formation

Ingénieur en chef : la première promotion d’élèves intègre l’Inet

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Pascal Bastien

Suite aux concours ouverts par le nouveau cadre d’emplois des ingénieurs en chef défini en février 2016, les lauréats ont intégré début octobre la première promotion de la formation dédiée, à l’Inet. Une reconnaissance pour les spécificités du métier, qui se traduit par un accompagnement soigné et par l’attention portée à l’ouverture et à la transdisciplinarité offertes aux futurs cadres.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En cette rentrée 2017, ils sont vingt-neuf à avoir rejoint les locaux de l’Institut national des études territoriales (Inet) du CNFPT à Strasbourg pour douze mois : les vingt-neuf élèves de la nouvelle formation initiale d’application dédiée aux ingénieurs en chef.

Un aboutissement après une longue période de réflexion sur les spécificités du métier, finalement inscrites dans le nouveau cadre d’emplois de 2016. « Pour concevoir cette formation, le CNFPT s’est appuyé sur un comité d’experts territoriaux, cadres supérieurs, qui ont réfléchi sur les compétences de ces métiers et sur la ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références
Commentaires

2  |  réagir

10/11/2017 11h12 - AlterEgo

@Josy
Alors comment expliquez-vous que la moyenne d’âge de cette promo soit de 40 ans et que tous (ou presque) soient déjà en fonction dans la territoriale et pour un nombre important déjà sur des postes d’encadrement ?…
Certes, le RI de l’INET est bien faiblard (surtout pour les lauréats externes !) pour quelqu’un qui était ingé principal, certes il a un budget conséquent à prévoir pour le logement et pour le transport domicile-Strasbourg, certes il faut « jongler » avec sa vie personnelle (surtout si on a des enfants en bas âge), mais la vie(professionnelle) est faite de sacrifices surtout quand on veut devenir à terme cadre dirigeant…
Il sera surtout intéressant de voir (et savoir) quel est le taux de lauréats qui ont trouvé un poste d’ingé chef à la sortie de cette année de formation (puis 6 mois après)… mis à part ceux qui seraient repris sur leur poste par leur collectivité bien entendu…

Signaler un abus
06/11/2017 08h46 - Josy

Une façon déguisée de réserver le concours d’ingénieur chef aux jeunes, étudiants ou début de carrière.
En effet, comment concevoir qu’un fonctionnaire en cours de carrière puisse délaisser son poste, son salaire, son logement, son conjoint, pendant un an, pour reprendre une formation d’un an en étant pensionnaire à l’INET, en étant faiblement rémunéré ?

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • RER métropolitains : les collectivités déjà dans les starting-blocks

    De nombreuses collectivités ont déjà bien avancé sur leurs projets de RER métropolitains. L'annonce du président de la République sur le lancement de dix projets les incite à demander de nouveaux financements, alors qu'un rapport sera bientôt remis au ...

  • Le patrimoine routier reste sur la mauvaise pente

    Bien que les collectivités, départements et métropoles ont augmenté leurs investissements, une proportion de chaussées et de ponts  dont elles sont gestionnaires continuent à se dégrader. C’est ce que souligne l’Observatoire national des routes (ONR) qui a ...

  • Hauts-de-France : un Guichet vert pour favoriser les achats durables

    Le Programme régional des achats durables (2022-2025) qui vient d'être signé cet automne dans les Haut-de-France vise à massifier et accélérer l'éco-transition dans la commande publique. Les partenaires mettent notamment en place un Guichet vert pour répondre ...

  • 9 conseils pour élaborer un réseau de bornes de recharge

    D’après l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique, Avere-France, onze schémas directeurs des infrastructures de recharge ouvertes au public pour les véhicules électriques sont validés à ce jour, et 93 sont engagés. Au ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP