Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Thermalisme

Changement de société d’exploitation et nouveau centre pour Balaruc-les-Bains

Publié le 12/01/2011 • Par Sylvie Brouillet • dans : Régions

Pour l’exploitation de ses thermes, en régie municipale depuis 1992, la commune de Balaruc-les-Bains (Hérault) va créer une société publique locale (SPL) avec la communauté d’agglomération du Bassin de Thau, qui délibèrera mi-février. De plus, la 2e station thermale de France programme pour 2014 la livraison de nouveaux thermes, agrandis, pour 59 millions d’euros hors taxes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La station thermale héraultaise de Balaruc-les-Bains (6.130 habitants), première station du Languedoc-Roussillon avec une fréquentation de 40.400 curistes en 2010 (rhumatologie et phlébologie), va non seulement se doter en mars 2014 d’un nouveau centre thermal HQE au bord de l’étang de Thau pour 59 millions d’euros hors taxes, mais aussi changer de statut pour la structure d’exploitation des thermes au printemps 2011.

La régie municipale à autonomie financière existant depuis un peu moins de 20 ans doit laisser la place dès l’an prochain à une SPL, dans laquelle Thau Agglo (8 communes dont Balaruc) prendra 15% du capital.

La communauté d’agglomération devrait approuver lors de son conseil de février le principe de création de la SPLETH, ses statuts, la souscription au capital et le pacte d’actionnaires.

La SPLETH versera une redevance à la commune, qui reste propriétaire des bâtiments, installations et forages thermaux.

« C’est une évolution historique pour le thermalisme balarucois », relève le maire Gérard Canovas (DVG) dans le magazine municipal de janvier, qui précise que les salariés de la régie (environ 250) ont voté à 79% en faveur du changement de statut et présente aux habitants le projet architectural choisi le 16 décembre (cabinet DHA).

Le futur centre thermal pourra accueillir 4.200 curistes par jour au lieu de 3.600 aujourd’hui.

60 % de subventions – La commune, maître d’ouvrage, a demandé des subventions pour ce projet à hauteur de 60% : à Thau Agglomération, qui doit apporter 10 millions d’euros, au conseil général de l’Hérault, à la région Languedoc-Roussillon, à l’Etat et à l’Europe.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Changement de société d’exploitation et nouveau centre pour Balaruc-les-Bains

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement