Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Justificatifs d’identité

Valeur des copies

Publié le 12/01/2011 • Par Delphine Gerbeau • dans : Réponses ministérielles

La photocopie d'un titre d’identité volé ne peut plus être utilisée puisque celui-ci a fait l’objet d’une procédure d’annulation.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La carte nationale d’identité et le passeport certifient l’identité de leur titulaire.
Il n’existe cependant aucune liste limitative et officielle des titres et des documents valant pièces justificatives de l’identité. L’article 78-2 du code de procédure pénale dispose que les personnes faisant l’objet d’un contrôle d’identité peuvent justifier de leur identité par tout moyen.

Dans le cadre d’un contrôle de police, une personne qui redoute de se déplacer avec les originaux de ses titres pourrait donc en présenter une photocopie. Le caractère probant de ces photocopies serait alors laissé à l’appréciation des agents qui procèdent au contrôle. Il est à noter que le décret n° 2001-899 du le 1er octobre 2001 a abrogé les dispositions règlementaires relatives à la certification conforme des copies de documents délivrés par les autorités administratives françaises.

Par ailleurs, si une personne victime d’un vol de titre en fait la déclaration auprès des services de sécurité intérieure et que le titre volé fait en conséquence l’objet d’une invalidation dans les applications nationales, il n’est plus possible d’utiliser ce titre, qu’il s’agisse de l’original ou de la photocopie. Ce dispositif d’annulation de titre est indispensable afin de lutter contre les tentatives de réutilisation frauduleuse de titres volés.

Dès lors, ni la présentation du titre déclaré volé, ni celle d’une photocopie de ce titre, ne peut être acceptée, sous peine d’ouvrir une brèche importante dans la lutte contre la fraude et l’usurpation d’identité et donc d’affaiblir la garantie de la protection de l’identité des personnes.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Valeur des copies

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement