Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

démographie

Le maire de Dreux conteste les chiffres du recensement

Publié le 12/01/2011 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actualité Club finances, Régions

En désaccord avec les chiffres de l'Insee, Gérard Hamel a annoncé le 6 janvier 2011 qu’il envisageait de réaliser son propre recensement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

31.212 habitants en 2008 contre 32.155 en 2007 : cette différence de 943 personnes suscite la colère du maire de Dreux (Eure-et-Loir), Gérard Hamel (UMP).

Contrairement aux chiffres du recensement, il estime en effet que sa ville a gagné près de 1.000 habitants en quelques années.

Le maire, par ailleurs président national de l’ANRU, est d’autant plus furieux que son programme de renouvellement urbain s’est traduit par la construction de plusieurs centaines de logements.

Plus qu’une erreur, Gérard Hamel soupçonne une volonté délibérée de Bercy de minimiser la population pour réaliser des économies de DGF.

200.000 euros de DGF de moins par an – Cette perte de population pourrait en effet faire perdre 200.000 euros de dotation par an à Dreux.

Gérard Hamel considère que la méthode de sondage de l’Insee « manque de précision ». C’est pourquoi il a confié au DGS la mission d’interroger l’Insee sur ses méthodes et de recueillir des données pour prouver la croissance démographique de Dreux.

Le maire est donc prêt à réaliser son propre recensement. « Ca vaut le coup selon moi de dépenser quelque chose comme 50.000 euros pour rétablir une vérité qui nous permettra de récupérer 200.000 euros par an », a-t-il déclaré.

« L’Insee ne fait qu’enregistrer les résultats » – De son côté, le directeur régional de l’Insee, Dominique Perrin, légitime ses méthodes en rappelant que les maires « ont déjà la responsabilité du recensement » alors que « l’Insee ne fait qu’enregistrer les résultats ».

Il note également que ces chiffres portent sur 2008 et que la situation a pu évoluer depuis cette date.

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le maire de Dreux conteste les chiffres du recensement

Votre e-mail ne sera pas publié

Archios

14/01/2011 09h49

Si l’INSEE ne fait que constater des résultats, il n’empêche qu’on peut être dubitatif quant à la méthode employée pour les établir. De mon temps, le recensement s’effectuait in situ et in vivo – ce qui veut dire qu’il y avait peu « d’oubliés ». Maintenant sur un modèle statistique dont la fiabilité optimale demeure à démontrer, on ne peut que s’interroger sur les variables du cadre d’investigation. D’une façon plus existentielle, on est toujours surpris de vivre dans un environnement relativement peuplé et d’apprendre que cet environnement est en régression. Il y aurait certainement lieu à envisager des correctifs pour ne pas tomber dans le travers des statistiques orientables et de surcroît des sondages.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement