logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/530277/gestes-qui-sauvent-quand-les-sapeurs-pompiers-participent-aux-activites-periscolaires/

PRÉVENTION
Gestes qui sauvent : quand les sapeurs-pompiers participent aux activités périscolaires…
Coline Léger | Innovations et Territoires | Régions | Retour sur expérience prévention-sécurité | Publié le 25/10/2017

Plus des deux tiers des écoles du département du Lot-et-Garonne ont participé à ces activités depuis qu’elles ont été créées, en 2014.

Le Sdis intervient dans neuf communes auprès d'enfants en dernière année de maternelle jusqu'au CM2.

Le Sdis intervient dans neuf communes auprès d’enfants en dernière année de maternelle jusqu’au CM2.

[Sdis de Lot-et-Garonne, 333 200 hab.] L’idée a germé en 2014. Le Sdis de Lot-et-Garonne vient de placer la prévention comme pilier de son schéma départemental d’analyse et de couverture des risques, sa feuille de route pour les cinq ans à venir. Au même moment survient la réforme des rythmes scolaires. Le Sdis se saisit de cette opportunité pour proposer à neuf communes d’expérimenter des activités périscolaires sur le thème des comportements qui sauvent, de la dernière année de maternelle au CM2.

Scénarios pédagogiques

Les équipes du Sdis imaginent des scénarios pédagogiques adaptés aux élèves de cycles un (grande section), deux (CP au CE2) et trois (CM1 et CM2), à raison de sept à huit séances d’une heure environ, pour chaque niveau. « Avec les petits, nous travaillons sur les risques domestiques, comme la brûlure, l’ingestion de produits toxiques, l’électrisation… Pour les plus grands, nous y ajoutons les gestes de premiers secours : massage cardiaque, position latérale de sécurité, maniement du défibrillateur… », explique le lieutenant-colonel Xavier Pergaud, chef du groupement des RH et de la formation au Sdis.

CHIFFRES CLES

  • 4 emplois d’avenir et 4 services civiques ont été embauchés.


POUR ALLER PLUS LOIN