Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2011

L’Eure adopte un budget « sans ajouter de la crise à la crise »

Publié le 11/01/2011 • Par Patrick Bottois • dans : Actualité Club finances, Régions

Le département de l’Eure a adopté le 9 décembre dernier son budget primitif 2011, en hausse de 1,7% à 548,1 millions d’euros (M€), en mouvements réels et hors mouvements neutres.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« A l’instar d’autres départements, ce budget est voté sous la double contrainte d’une baisse des recettes et d’une hausse des dépenses sociales », a commenté le président de la collectivité, constatant « qu’après le gel des dotations TSCA et une TIPP peu dynamique, il ne dispose plus que d’un seul levier fiscal, la taxe foncière sur les propriétés bâties, que nous n’avons pas voulu réévaluer pour ne pas ajouter de la crise à la crise ».

+ 3,4% pour les dépenses de fonctionnement – Techniquement, les dépenses de fonctionnement sont en hausse de 3,4% à 403,2 M€, notamment avec 59,3 M€ pour le RSA et 31,2 M€ pour l’APA, deux dépenses compensées par l’Etat respectivement à hauteur de 4,4 M€ et 10,8 M€.

Cap maintenu – Les dépenses d’investissement quant à elles diminuent de 3% à 144,9 M€. La collectivité maintient cependant le cap sur ses domaines d’intervention majeurs : les réseaux et infrastructures (44,4 M€), l’administration générale (36,3 M€), l’enseignement (29,5 M€), l’aménagement et l’environnement (16,1 M€), et l’action sociale avec 6,9 M€.

Côté recettes, celles de fonctionnement affichent + 4,2% à 458,5 M€ et celles d’investissement, hors emprunt et hors mouvements neutres, diminuent de 7,67% à 33,9 M€.
Quant aux frais de personnel, ils augmentent de 1% à 81,5 M€.

Concernant l’endettement et l’emprunt, le besoin de financement par l’emprunt est de 55,7 M€ pour 2011. La dette en capital au 1er janvier 2011 s’élève à 289,14 M€.
L’annuité à payer pour 2011 : 30,28 M€ (dont 6,85 M€ d’intérêts et 23,43 M€ de capital).

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Eure adopte un budget « sans ajouter de la crise à la crise »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement