Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Logement social

Le Conseil national des villes lance un appel à l’équité sociale et territoriale

Publié le 11/01/2011 • Par Virginie Fauvel • dans : Actu expert santé social, France

Le Conseil national des villes (CNV) lance un appel, adressé au Premier ministre le 10 décembre 2010, pour demander une «politique du logement socialement et territorialement équitable».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’institution dénonce « un vaste mouvement de réorientation qui va à l’encontre de l’équilibre nécessaire entre mixité sociale et droit au logement». « Il risque d’accroître aussi les extrêmes difficultés rencontrées dans les secteurs les plus tendus – notamment l’Ile-de-France – pour reloger les ménages DALO», avertit le CNV.

Cet appel soulève une série d’interrogations sur :

  • « Le prélèvement financier sur les organismes va créer un handicap pour les organismes locaux de taille moyenne ». Le CNV attire l’attention sur la nécessité de garantir un taux suffisant de centralisation du livret A à la caisse des dépôts.
  • « Le modèle résiduel du logement social qui tend à s’imposer ».
  • « Les difficultés croissantes rencontrées par les demandeurs DALO ».« Ce phénomène de ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Conseil national des villes lance un appel à l’équité sociale et territoriale

Votre e-mail ne sera pas publié

LEA S.

12/01/2011 08h36

J’ai traversé cette dure épreuve, perte d’emploi, perte de revenu, ajouté aux traumatismes aléatoires que sont les agressions diverses ou la maladie qu’ils engendrent, il faut bien convenir que mettre en place des systèmes palliatifs et j’emploie ce mot sciemment, ne résoudra pas le fond du problème si on ne s’attaque pas aux causes. L’injustice sociale existe et existera sans doute longtemps encore, mais comme il faut un spectateur pour applaudir l’artiste, apprécier son art, il faudra des riches pour alimenter les caisses mises en place pour secourir les pauvres.
L’Etat s’est laissé enliser par le chantage au travail que l’économie actuelle engendre… et on a vu s’exiler nos belles entreprises, pour faire plus de bénéfice, et on a eu beau crier au scandale quand les vérités sont dites, les plus lésés eux n’avaient plus droit à la parole depuis fort longtemps.

La crise actuelle ? une crise de conscience. L’état c’est nous, et nous n’avons plus les moyens de notre politique soi-disant démocratique. Il faut cesser de se voiler la face, porter un masque comme les musulmanes, qu’on a jugé indignes: nous sommes tout autant indignes de notre liberté si on ne la reconquiert pas. Je n’ai pas lu Hessel, il y a trop longtemps que je m’indigne pour rien, tant que ceux qui nous gouvernent nous mentent.

Mais il faudra trouver le PPCM comme on disait dans le temps pour mettre au moins tout le monde dans le même bain. En parlant de bain, pourquoi continuer à gaspiller autant une eau si chère…

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement