Batiment

Bâtiments à énergie positive : on y va ou on n’y va pas ?

| Mis à jour le 10/10/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

Un échange lors du 6ème Congrès national du Bâtiment Durable, à Dijon-Chenôve.

credits : Plan Bâtiment Durable

Organisé à Dijon-Chenôve du 4 au 6 octobre 2017, le sixième congrès national du bâtiment durable semble avoir définitivement enterré l’idée même de la réglementation thermique 2020. Neuf ou rénové, le bâtiment de demain devra sortir de la pure problématique énergétique et se préoccuper de bilan carbone, de qualité de l’air ou de biodiversité.

cet article fait partie du dossier

Cap sur le bâtiment à énergie positive

La voie semblait toute tracée. Au fil du temps, les réglementations thermiques (RT) sont devenues de plus en plus exigeantes et ont obligé la filière de la construction à s’approprier des notions aujourd’hui bien digérées de ponts thermiques et autre étanchéité à l’air. En 2020, l’étape ultime devait être la promotion du bâtiment à énergie positive (Bepos) capable de produire davantage d’énergie qu’il n’en consomme… Malgré l’urgence climatique ou peut-être justement parce la priorité est la lutter contre les dérèglements et non de compter indéfiniment des kilowattheures au mètre carré, l’heure est à la prise en compte de nouveaux critères si l’on en croit les nombreux échanges du sixième congrès national du bâtiment durable qui s’est tenu à Dijon du 4 au 6 octobre.

Du mono au ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Tensions autour de l’eau à Vittel

    Le temps est aux débats… Une grande concertation sur l’eau se déroule actuellement dans les Vosges. C’est la première fois que la commission nationale du débat public (CNDP) est saisie dans le cadre de l’élaboration d’un schéma d’aménagement et de ...

  • Taxe carbone : l’Etat prêt à du donnant-donnant avec les collectivités

    Le ministre de la Transition écologique et solidaire a ouvert les discussions avec les associations d'élus sur l'affectation d'une part de la taxe carbone aux collectivités. En échange, il leur demanderait de s'engager sur des objectifs contractuels mais surtout ...

  • Métropoles, territoires ruraux : et si on se parlait ?

    Les territoires des villes et des champs peuvent développer des synergies pour partager leurs ressources et trouver ensemble des solutions à leurs problèmes. D'un côté, les collectivités urbaines semblent posséder plus de marges de manœuvre afin de réduire ...

  • Comment gérer les espaces naturels sensibles

    Les espaces naturels sensibles sont destinés à sauvegarder la qualité des sites, des paysages et des milieux naturels. Les objectifs assignés (préservation du patrimoine et de la biodiversité, éducation à l’environnement, etc.), les moyens financiers et ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP