logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/526737/grand-stade-de-rugby-les-elus-locaux-reclament-50-millions-deuros/

FINANCES LOCALES
Grand stade de rugby : les élus locaux réclament 50 millions d’euros
Pascale Tessier | Actu expert acteurs du sport | Actu experts finances | France | Publié le 04/10/2017

Après l’annulation du projet de grand stade de rugby sur leur territoire, les élus de Grand Paris Sud évaluent à 50 millions d'euros le montant des frais engagés pour rien. Il n'entendent pas payer l'addition et ont donc lancé un recours contre la Fédération française de Rugby. Ils iront devant le tribunal administratif si nécessaire.

Plus d’un milliard d’euros et près de 5 300 emplois : le rugby professionnel français génère d’importantes retombées économique au niveau national. Mais après que la Fédération française de rugby (FFR) a renoncé à se doter de son propre stade, l’Essonne n’en tirera pas les bénéfices qu’elle pouvait en attendre.

Le volte-face de la FFR

C’est en effet l’agglomération Grand Paris Sud et les communes de Ris-Orangis et Bondoufle qui avaient emporté en 2012, face à 11 candidats (dont Orly-Thiais), l’appel d’offre territorial lancé par la FFR pour sélectionner le site de son projet de grand stade dédié au rugby. Rien ne laissait alors supposer que ce projet à 580 millions d’euros sur 15 hectares serait finalement abandonné fin 2016 après l’élection de Bernard ...