Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Grand stade de rugby : les élus locaux réclament 50 millions d’euros

Publié le 04/10/2017 • Par Pascale Tessier • dans : Actu experts finances, France

Rugby players doing a scrum
Fotolia WavebreakMediaMicro
Après l’annulation du projet de grand stade de rugby sur leur territoire, les élus de Grand Paris Sud évaluent à 50 millions d'euros le montant des frais engagés pour rien. Il n'entendent pas payer l'addition et ont donc lancé un recours contre la Fédération française de Rugby. Ils iront devant le tribunal administratif si nécessaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plus d’un milliard d’euros et près de 5 300 emplois : le rugby professionnel français génère d’importantes retombées économique au niveau national. Mais après que la Fédération française de rugby (FFR) a renoncé à se doter de son propre stade, l’Essonne n’en tirera pas les bénéfices qu’elle pouvait en attendre.

Le volte-face de la FFR

C’est en effet l’agglomération Grand Paris Sud et les communes de Ris-Orangis et Bondoufle qui avaient emporté en 2012, face à 11 candidats (dont Orly-Thiais), l’appel d’offre territorial lancé par la FFR pour sélectionner le site de son projet de grand stade dédié au rugby. Rien ne laissait alors supposer que ce projet à 580 millions d’euros sur 15 hectares serait finalement abandonné fin 2016 après l’élection de Bernard ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grand stade de rugby : les élus locaux réclament 50 millions d’euros

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement