logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/525284/assises-de-lafigese-les-finances-et-la-gestion-au-coeur-de-la-nouvelle-donne-territoriale/

EVÉNEMENT
Assises de l’Afigese : les finances et la gestion au coeur de la nouvelle donne territoriale
Cédric Néau | A la Une finances | Actualité Club finances | France | Publié le 25/09/2017

L’association des territoriaux finances, gestion et évaluation des collectivités locales donne rendez-vous à ses membres à Biarritz à partir de mercredi soir 27 septembre lors de ses XXIIe assises sur les conséquences financières et économiques des dernières réformes territoriales.

AdobeStock_65171533

400 territoriaux membres de l’Association finance, gestion et évaluation des collectivités locales (Afigese) s’apprêtent à plancher sur l’un de leur plus grand enjeu actuel : « Les nouveaux territoires : moteurs du développement local ? Quelles contributions des financiers, contrôleurs de gestion, évaluateurs et managers ? »

A partir du 27 au soir et jusqu’au 29 septembre, les fonctionnaires territoriaux spécialisés en finances et contrôle de gestion, réfléchiront aux évolutions de leurs métiers et de leur missions induites par les bouleversements institutionnels qui ont affecté notamment  les régions, métropoles et intercommunalités depuis 2014 : périmètres chamboulés, compétences augmentées, moyens financiers réduits, etc.

La nouvelle donne territoriale n’est pas sans conséquence sur la façon de penser le rôle des métiers de la finance, de la gestion et de l’évaluation. : « Leur rôle est plus que jamais fondamental », assure Françoise Fleurant-Angba, la présidente de l’Afigese : « Ils doivent mettre les services opérationnels dans les meilleures conditions pour réduire les coûts incontournables de la transformation et pour maximiser les gains attendus de l’adéquation des collectivités aux territoires. »

Evaluation à développer

Pour la présidente, après la recherche de marges de manœuvres, c’est désormais, « l’évaluation qui devient un élément-clef de la réussite des nouvelles institutions. » Pour autant, la redéfinition de politiques publiques efficaces et efficientes, la nécessaire analyse d’impact des politiques d’investissement « impliquera également le contrôle de gestion dans toutes les dimensions qu’il a acquises au sein du secteur public. »

Enfin, compte tenu des exigences nouvelles qui pointent en matière de restriction budgétaire, « la fonction financière sera en première ligne pour construire de véritables outils au service d’une stratégie financière et fiscale partagée et d’une solidarité active mais aussi, plus prosaïquement, pour anticiper et renforcer les marges de manœuvre budgétaires au bénéfice des projets des mandats en cours », assure Françoise Fleurant-Angba.

Tous ces enjeux seront mis à plat, décryptés et analysés à l’occasion des six ateliers thématiques, des séances plénières, des forums d’actualités et de la table ronde finale, animée par le Club Finances de la Gazette des Communes.

En prologue, une conférence inaugurale aura lieu la veille, le mercredi 27 septembre, à 18h30, sur le thème également très brûlant : « Les collectivités territoriales actrices de l’open date local ».

Informations pratiques

Date : les 28 et 29 septembre, avec une conférence introductive la veille le 27 septembre à 18h30

Lieu : Centre de Congrès Bellevue, Place Bellevue – 64 200 Biarritz (www.congres.biarritz.fr)

Programme complet : cliquez ici [1]

 

CHIFFRES CLES

Date : les 28 et 29 septembre, avec une conférence introductive la veille le 27 septembre à 18h30

Lieu : Centre de Congrès Bellevue, Place Bellevue - 64 200 Biarritz (www.congres.biarritz.fr)

Programme complet cliquez ici