Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement durable

Contrat de transition écologique : Sébastien Lecornu détaille le mode d’emploi

Publié le 22/09/2017 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, actus experts technique, France

Lecornu2
AG
Pour Sébastien Lecornu, les nouveaux contrats de transition écologique sont une opportunité de travailler différemment entre l'Etat et les collectivités, dans une logique "moins descendante". Décryptage de la présentation réalisée par le secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire devant les élus, lors de la Conférence des villes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est un nouveau mode de relation entre l’Etat et les collectivités que le secrétaire d’Etat à la Transition écologique et solidaire a présenté aux élus, le 20 septembre, à la Conférence des villes. Dessinant les contours du futur « contrat de transition écologique », Sébastien Lecornu a proposé un vrai changement de logique par rapport aux précédents gouvernements, en filant la métaphore du tailleur : « Il faut arrêter avec les costumes de prêt-à-porter et confectionner un costume sur mesure qui sied aux territoires », a-t-il expliqué. Avant de se faire plus explicite, en faisant référence aux TEPCV (territoires à énergie positive pour la croissance verte), chers à Ségolène Royal : il faut « passer d’une notion d’appel à projets que tout  le monde gagne – moyennant quoi, derrière, l’Etat n’est pas capable de le financer – à une notion de contractualisation dans laquelle on flèche vraiment des objectifs, des moyens et un calendrier d’application ».

Une logique moins descendante

Fini le temps de la « démarche descendante » où l’Etat demandait aux collectivités de «  rentrer de force dans un costume prêt à porter », poursuit-il. Désormais, tout va partir des territoires ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Contrat de transition écologique : Sébastien Lecornu détaille le mode d’emploi

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement