Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lecture publique

4 questions sur la mission « Orsenna »

Publié le 22/09/2017 • Par Hélène Girard • dans : Actualité Culture, France

La grainothèque de la médiathèque de Lagord  (Charente-Maritime) @Ville de Lagord
La grainothèque de la médiathèque de Lagord (Charente-Maritime) @Ville de Lagord
L’écrivain Erik Orsenna, nommé «ambassadeur de la lecture publique», a entamé son tour de France des bibliothèques le 8 septembre 2017. Il a fait escale à Paris le 21 septembre, pour une journée de débats avec des professionnels et des élus organisée par la Rue de Valois. L’occasion de mesurer sur le vif la difficulté de l’exercice.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La mission confiée par la ministre de la Culture, Françoise Nyssen, à l’académicien Erik Orsenna a pris son rythme de croisière avec une première série de déplacements en région. Si la question des horaires d’ouverture y occupe une place centrale, il s’agit, plus largement, d’aider à porter les ambitions de la bibliothèque du XXIème siècle.

1 – Sur quoi débouchera la mission « Orsenna » ?

L’écrivain doit remettre ses « conclusions » à la ministre de la Culture en décembre, à l’issue de son tour de France des bibliothèques (à ce stade, le mot de « rapport » n’est pas prononcé, ni écrit dans la lettre de mission).

Force est de constater que le sujet de l’évolution des bibliothèques, en  général, et celle de leurs horaires d’ouverture, en particulier, font déjà l’objet d’une abondante littérature, tant ministérielle qu’académique et associative.

Ce dont Erik Orsenna a convenu lors d’une rencontre en marge des débats organisés Paris le 21 septembre. Il a précisé que sa mission aborderait aussi de nouveaux sujets, comme la lecture en prison ou « donner plus de poids aux associations ». Plus globalement, il s’agira d’étudier comment les bibliothèques peuvent  « ouvrir plus et ouvrir mieux » (1).

Par ailleurs, Erik Orsenna compte mettre au jour les bonnes pratiques déjà à l’œuvre sur le terrain et qu’il estime méconnues. Il a donc évoqué la volonté de constituer un « répertoire » des initiatives. « Les grandes villes n’ont pas le monopole de l’inventivité, a souligné l’ambassadeur de la lecture publique. Sait-on que seulement 37% des villes de plus de 100 000 habitants ont une bibliothèque ouverte le dimanche ? »

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

4 questions sur la mission « Orsenna »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement