Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Logement social

Baisse des APL : l’Union sociale pour l’habitat rompt les discussions

Publié le 22/09/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : Actu expert santé social, Actualité Club finances, France

5857235122_659041ded0_z
Flickr cc by TaxRebate.org.uk
Après l'annonce de la stratégie pour le logement du Gouvernement le 20 septembre, qui a confirmé une baisse des APL de l'ordre de 60 euros exclusivement pour les locataires du parc social, compensée par les bailleurs sociaux, l'Union sociale pour l'habitat refuse de discuter plus longtemps de cette option.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Cette opération ne tient pas la route, elle n’est pas sérieuse, elle repose sur des hypothèses pour le moins erronées, elle ne permet pas de disposer de contreparties raisonnables », dénonce Frédéric Paul, le délégué général de l’Union sociale pour l’habitat.

A trois jours du début du congrès de l’Union sociale pour l’habitat à Strasbourg, les relations sont plus que tendues entre le monde HLM et le ministère de la Cohésion des territoires. Au point que l’Union sociale pour l’habitat a informé le cabinet des ministres Mézard et Denormandie qu’elle ne poursuivrait pas les discussions dans cette perspective.

Au coeur  des débats, les contreparties que le ministère propose pour compenser la baisse de 1,4 milliards ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Baisse des APL : l’Union sociale pour l’habitat rompt les discussions

Votre e-mail ne sera pas publié

Pad

23/09/2017 02h56

Macron nous tiens un double langage. D’un côté, c’est une « connerie », de l’autre, c’est le forcing. Et quitte à faire dans l’absurde, on nous parle de compensations ! Au final, se sont les petites gens qui trinquent, toujours les mêmes, pendant que des largesses sans fin sont accordées aux nantis. Tous ces politiques devraient d’abord faire la très rude expérience – durant un an – de vivre avec 500 euros par mois.

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement