Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Langues régionales

Les panneaux de Solesmes « démontés » pour le respect de la langue bretonne

Publié le 04/01/2011 • Par La Rédaction • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Un groupuscule de défense de la langue bretonne a revendiqué le démontage des panneaux de Solesmes (Sarthe), dont François Fillon est élu municipal, pour dénoncer "la politique méprisante du gouvernement sur la question des langues minoritaire", a-t-on appris le 4 janvier 2011.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dans un courrier non signé arrivé le 3 janvier à la rédaction de France bleu Breizh Izel à Quimper, Stourm ar Brezhoneg (le combat de la langue bretonne) indique que Nicolas Sarkozy avait « promis l’élaboration d’une loi visant à préserver et promouvoir les langues régionales. Près de quatre années après son élection, nous attendons encore ».

Le groupe souligne également que les panneaux d’entrée de la ville, qui ont été déboulonnés dans la nuit du 29 décembre, n’ont pas été « volés ». « Ils seront restitués dès que le gouvernement de François Fillon aura tenu parole », indique le texte.

Analyse des empreintes digitales – Le courrier, accompagné de photos des panneaux démontés, a été saisi à France bleu Breizh Izel par les services de police, pour analyse des empreintes digitales, selon son rédacteur en chef Frédéric Colas.

Inactif ces dernières années, Stourm ar Brezhoneg s’était fait connaître au milieu des années 80 en réécrivant en breton les noms des communes et des lieux-dits ou en barbouillant les panneaux de signalisation de la région.

Plusieurs de ses membres avaient également été condamnés à des peines légères pour ces dégradations.

Régions

2 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les panneaux de Solesmes « démontés » pour le respect de la langue bretonne

Votre e-mail ne sera pas publié

Klaod Lekero

05/01/2011 08h07

Dans cette république centralisatrice dédaigneuse, la lutte pour la reconnaissance des langues bretonnes (breton et gallo) n’a malheureusement pas d’autre alternative que de passer par des actions comme celles-ci pour tenter de faire avancer les choses. A force ne pas écouter les revendications, ces élus centralisateurs prennent le risque de relancer des mouvements plus extrémistes…

Benich

05/01/2011 09h07

Vite, il faut tout faire pour arréter ces dangereux terroristes !

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement