logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/524298/comment-dynamiser-la-filiere-des-metiers-dart-selon-lesprit-de-leconomie-sociale-et-solidaire/

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Comment dynamiser la filière des métiers d’art selon l’esprit de l’économie sociale et solidaire
Claire Chevrier | Innovations et Territoires | Publié le 29/09/2017 | Mis à jour le 21/09/2017

Un groupe d’élus, d’artisans d’art et d’artistes a créé une boutique collaborative. Avec à terme un projet de maison des métiers d’art.

Biot souhaite renforcer la présence des métiers d’art sur son territoire, qui compte actuellement une centaine de créateurs. C’est un moyen pour la commune de redynamiser son centre-ville et de renforcer son attrait touristique. Sa première action a porté sur la commercialisation des œuvres. C’est ainsi que, depuis le 2 avril 2017, une boutique coopérative expose une sélection de 26 créateurs locaux. « Jusque-là, nous montions des expositions, dans lesquelles était montrée la richesse artistique biotoise mais cela ne débouchait que très rarement sur des ventes. Or, les créateurs ont des difficultés à boucler leurs fins de mois », explique Claude Pelletier, président de l’association La Créative, qui porte le projet.

Association La Créative ...

CHIFFRES CLES

Coût pour la ville : 30 000 € pour la réfection du local, 1 200 € de subvention et 1 000 € d’adhésion.

Coût pour les artisans : 50 € d’adhésion, prélèvement de 20 % sur les ventes, un jour de travail tous les mois et demi.


POUR ALLER PLUS LOIN