logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/524290/interview-les-centres-de-gestion-sont-des-stabilisateurs-laurent-nguyen-khac/

JEAN-LAURENT NGUYEN KHAC, PRÉSIDENT DE L'ANDCDG
[Interview] « Les centres de gestion sont des stabilisateurs » – Jean-Laurent Nguyen Khac
Bénédicte Rallu, Jean-Marc Joannès | France | Publié le 28/09/2017 | Mis à jour le 18/12/2017

L’Association nationale des directeurs de centres de gestion (ANDCDG) réfléchira, lors de sa prochaine assemblée générale, au « management durable ». Son président précise les termes du débat et rappelle l’évolution des missions des CDG.

L’ANDCDG s’est fixé un objectif pour sa prochaine assemblée générale à Toulouse, du 27 au 29 septembre : sortir des thématiques récurrentes, centrées sur l’avenir des professions et des organisations, l’innovation… Une assemblée qui abordera aussi la question du rôle des centres de gestion (CDG).

Quelle définition donnez-vous du « management durable » ?

Associer les termes « durable » et « management » permet d’aborder des questions concrètes : comment adapter les missions et besoins évolutifs des institutions territoriales au regard des objectifs immuables qui leur sont assignés ? Il faut savoir y répondre dans le cadre d’un management homogène, global, sur l’ensemble du territoire.

Est-ce une façon de prendre le contre-pied de la flexibilité et de la mise en cause du statut ?

Le management est lié au long terme. Les CDG sont légitimes à aborder une telle réflexion : quelle institution peut durer plus de soixante ans, et à quelles conditions ? De nombreuses réformes les ont impactés ...

CHIFFRES CLES

97 centres de gestion
350 agents, titulaires ou stagiaires, c’est le seuil d’affiliation obligatoire, à un centre de gestion pour une commune
98 % des collectivités sont affiliées, soit 50 % des effectifs de la FPT


POUR ALLER PLUS LOIN