logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/524081/reduction-des-contrats-aides-quel-impact-sur-le-secteur-culturel/

POLITIQUES CULTURELLES
Réduction des contrats aidés : quel impact sur le secteur culturel ?
Emilie Denètre | Actualité Culture | France | Publié le 19/09/2017

L’annonce faite par le gouvernement à la fin de l’été de réduire le nombre de contrats aidés pour le dernier semestre 2017 et l’année 2018 a provoqué un électrochoc dans le champ culturel. Bibliothèques, scènes publiques, compagnies du spectacle vivant s’alarment des conséquences directes et indirectes d’une telle décision dans un secteur déjà fragilisé.

masquePluie de communiqués et beaucoup d’inquiétude : dans les secteurs artistique et culturel, les organisations professionnelles tirent la sonnette d’alarme. Elles craignent que leurs écosystèmes déjà « sous dotés » et « fragiles » ne s’abîment un peu plus après la décision du gouvernement Philippe de réduire drastiquement le nombre de contrats CUI-CAE (contrat unique d’insertion-contrat d’accompagnement à l’emploi dans le secteur non marchand) et CUI-CIE (contrat unique d’insertion-contrat initiative emploi dans le secteur marchand).

L’heure est au comptage  et aux enquêtes dans les syndicats et fédérations professionnelles, qui peinent, pour le moment, à avoir des remontées globales du nombre d’emplois aidés chez  leurs adhérents. Mais certains secteurs semblent d’ores et déjà plus touchés que d’autres.

Bibliothèques : fragilisation des réseaux

Du côté des bibliothèques, Xavier Galaup, président de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) estime « qu’on peut légitimement penser que ce sont les structures les plus fragiles qui vont pâtir de cette réforme ». En effet, explique-t-il, les collectivités déjà touchées par la baisse constante de leurs dotations ont surtout utilisé ces contrats aidés pour tenter de garder  une offre de service public dans certains territoires ruraux ou reculés.

POUR ALLER PLUS LOIN