Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

Réduction des contrats aidés : quel impact sur le secteur culturel ?

Publié le 19/09/2017 • Par Emilie Denètre • dans : Actualité Culture, France

masque
Elnur - Fotolia.com
L’annonce faite par le gouvernement à la fin de l’été de réduire le nombre de contrats aidés pour le dernier semestre 2017 et l’année 2018 a provoqué un électrochoc dans le champ culturel. Bibliothèques, scènes publiques, compagnies du spectacle vivant s’alarment des conséquences directes et indirectes d’une telle décision dans un secteur déjà fragilisé.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pluie de communiqués et beaucoup d’inquiétude : dans les secteurs artistique et culturel, les organisations professionnelles tirent la sonnette d’alarme. Elles craignent que leurs écosystèmes déjà « sous dotés » et « fragiles » ne s’abîment un peu plus après la décision du gouvernement Philippe de réduire drastiquement le nombre de contrats CUI-CAE (contrat unique d’insertion-contrat d’accompagnement à l’emploi dans le secteur non marchand) et CUI-CIE (contrat unique d’insertion-contrat initiative emploi dans le secteur marchand).

L’heure est au comptage  et aux enquêtes dans les syndicats et fédérations professionnelles, qui peinent, pour le moment, à avoir des remontées globales du nombre d’emplois aidés chez  leurs adhérents. Mais certains secteurs semblent d’ores et déjà plus touchés que d’autres.

Bibliothèques : fragilisation des réseaux

Du côté des bibliothèques, Xavier Galaup, président de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) estime « qu’on peut légitimement penser que ce sont les structures les plus fragiles qui vont pâtir de cette réforme ». En effet, explique-t-il, les collectivités déjà touchées par la baisse constante de leurs dotations ont surtout utilisé ces contrats aidés pour tenter de garder  une offre de service public dans certains territoires ruraux ou reculés.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réduction des contrats aidés : quel impact sur le secteur culturel ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement