Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Billet d'humeur

Guerres fratricides – Olivier Mariotte, président de Nile

Publié le 11/04/2019 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

Mariotte-Olivier
D.R.
L’amendement de Thomas Mesnier, député LREM et rapporteur du projet de loi sur la transformation du système de santé, a relancé la guerre des Rose.

En ouvrant la possibilité pour les pharmaciens de dispenser certains médicaments à prescription obligatoire sans prescription, il a déclenché le feu nourri des médecins qui appellent à l’union sacrée contre cette mesure qui fait peu de cas de la mission fondamentale de la profession.

À un mois des discussions à l’Assemblée nationale, voici une parole malheureuse qui risque de bloquer les débats. L’intention est bonne, néanmoins, pour permettre l’accès aux soins. Il aurait été judicieux de prendre, avec la sémantique, des pincettes adaptées. Car la mesure envisagée n’est ni plus ni moins qu’une dispensation dérogatoire s’inscrivant dans une prescription partagée.

En gros, quand vous allez dans votre pharmacie et que vous avez besoin d’un traitement, votre pharmacien qui vous connaît peut vous le dispenser et en informera votre médecin. Que le premier qui n’a pas eu d’infection urinaire se lève pour protester !

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Guerres fratricides – Olivier Mariotte, président de Nile

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement