Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Faut-il une loi pour augmenter la part du bio dans les cantines ?

Publié le 15/09/2017 • Par Hélène Huteau • dans : France

cantine
P. Gisselbrecht / Ville de Metz
Introduire 20% d’aliments bio pour les cantines scolaires : 86% des Français le souhaitent, et les députés l’ont même déjà voté à l’unanimité… mais cette proposition de loi a été retoquée par le Conseil constitutionnel en début d’année. Aujourd'hui, la société civile se mobilise et lance une campagne citoyenne pour convaincre les élus locaux de s’y mettre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Des cantines bio j’en veux ! », clame la campagne d’Agir pour l’environnement, lancée le 13 septembre. Un message destiné aux élus locaux et qui s’appuie sur le fait que, selon un sondage Ifop réalisé en début de mois, 86% des Français seraient favorables au vote d’une loi imposant 20% d’aliments bio et locaux dans les restaurants collectifs. Ce chiffre monte même à 89% quand on sonde seulement les parents, selon l’Agence Bio.

Moins de 3% de bio actuellement

Sur les 11 millions de repas servis chaque jour en restauration collective la proportion d’aliments bio serait de moins de 3%. Etant donné le peu de temps de parole dévolu aux ONG et consommateurs aux Etats généraux de l’alimentation, Agir pour l’Environnement et la FNAB (Fédération nationale des agriculteurs biologiques) ont ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faut-il une loi pour augmenter la part du bio dans les cantines ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement