Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Education

Rythmes scolaires et réformes en pagaille : les maires d’Ile-de-France en colère

Publié le 15/09/2017 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, France

élèves à l'école
Phovoir
Réunis à Paris le 13 septembre 2017 pour leur colloque de rentrée qui portait sur l’école, les maires d’Ile-de-France se disent ulcérés par les méthodes du gouvernement, et réclament davantage de concertation sur l’école.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Depuis quelques mois, nous subissons injonctions et décrets et sentons poindre l’idée d’une énième « révolution » pour l’école. Mais les maires ne veulent plus être baladés ! Ce temps-là est révolu ! » a clamé avec force Chantal Brault, adjointe au maire (UDI) déléguée à la vie scolaire et périscolaire de la ville de Sceaux (Hauts de Seine), lors du colloque de rentrée de l’Association des maires d’Ile-de-France (AMIF) qui se tenait à Paris le 13 septembre 2017.

Lors de cette journée sur le thème du « Maire et l’école », les élus franciliens n’ont cessé de dénoncer la méthode brutale avec laquelle l’Etat mène sa politique éducative depuis les élections présidentielles. « Les maires sont toujours entre deux réformes, deux injonctions, deux décrets… Nous sommes malmenés par l’Etat ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rythmes scolaires et réformes en pagaille : les maires d’Ile-de-France en colère

Votre e-mail ne sera pas publié

ssrw38

15/09/2017 09h08

Corrigez moi si je me trompe, mais bien des ‘décideurs’ que ce soit dans les ministères ou à l’assemblée et au sénat sont ou ont été maires. Alors je me pose la question pourquoi se tirent ils dans le pied (car les réformes ne datent pas que de 2017 !) ? Peut être pour tenter de conserver une si belle et avantageuse place ???
Mais je réalise aussi que nous avons élu un banquier d’affaire à la Présidence de la République de plus sans jamais aucun mandat électif encore moins local… Puis il a su mettre en place des techniciens, des professionnels plus que des politiques élus locaux. Alors, le fond du problème serait il là ?

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement