Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2011

Le département de la Drôme ralentit ses investissements et donne la priorité à la solidarité

Publié le 30/12/2010 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil général de la Drôme a adopté le 13 décembre un budget primitif 2011 en légère progression (+ 0,55%), à 673,9 millions d’euros contre 670,15 en 2010.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Selon son président, Didier Guillaume (PS), « le département assume totalement ses responsabilités dans ses attributions et ses obligations en assurant le versement des différentes allocations nationales, et en n’augmentant pas les taux d’imposition ».
Un rappel en forme d’enjeu face « à la dégradation de la situation sociale ».

+ 3,5 % pour les dépenses de personnel

Les dépenses de fonctionnement prévoient un volume de 444,5 millions d’euros (+ 2,7%), dont 94,36 millions pour les dépenses de personnel, en hausse de 3,5%.
Le département envisage notamment de poursuivre le recrutement de personnes handicapées.

Les dépenses sociales augmentent également de 3,54%, à 234 M€. Les recettes baissent de près de 10 M€ pour s’établir à 490 M€ en raison de la chute de la fiscalité directe (- 22 M€), liée à la réforme de la fiscalité territoriale, qui n’est pas compensée par un rebond des droits de mutation (+ 10,3 M€).

De même, les dotations de l’Etat, en progression de 23,6 M€ par rapport à 2010, devraient contribuer à compenser la réforme de la TP.

Investissements en baisse mais d’un niveau élevé

Les dépenses d’investissement directes et de subventions aux communes et aux tiers (125,5 M€) reculent sensiblement (- 14,5%). Elles restent cependant à un niveau élevé après deux années d’investissements importants (+ 21,5 %).

Pôle de recherche en éco-toxicologie

Outre les nombreuses opérations du domaine de compétences du département, deux sont exceptionnelles : les travaux des stations d’épuration/collecteurs inter-communaux pour le syndicat mixte SMABLA (7,5 M€) et le développement du pôle de recherche en éco-toxicologie à Rovaltain (15 M€).

Enfin, le département enregistre une épargne brute de 45,5 M€ et une dette de 57,9 M€ en 2011.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le département de la Drôme ralentit ses investissements et donne la priorité à la solidarité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement