Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Dépendance

Vieillir à domicile : une prise en charge morcelée dans un système complexe

Publié le 04/04/2019 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Analyses santé social

Analyse_GROS_dépendance-domicile NE PAS UTILISER POUR UN AUTRE ARTICLE
D.R.
La loi d’adaptation de la société au vieillissement a échoué à adapter la société à l’avancée en âge, notamment quant au maintien à domicile. La loi Grand âge et autonomie devra relever le défi d’un nouveau modèle. Elle aura à ordonner une stratégie qui décloisonne les interventions, décomplexifie et pérennise le financement, et assure une prise en charge de qualité dans une logique de parcours. Le financement new-look des services d’aide et d’accompagnement à préfigurer en 2019 en sera-t-il l’acte 1 ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Selon les sondages, 90 % des personnes de plus de 60 ans, malades ou dépendantes, veulent vivre à domicile. La perte d’autonomie obère toutefois leurs possibilités de demeurer dans leur logement ou d’y rester dans des conditions favorables.

Pour répondre à leurs besoins en respectant ce désir, les pouvoirs publics lèvent les obstacles par le biais de plusieurs politiques publiques – vieillesse, santé, habitat – en combinant des aides humaines, techniques et financières.

Le maintien à domicile consiste ainsi à organiser une alternative à l’admission dans un établissement ou un service social ou médico-social. Le senior reçoit, dans son milieu de vie ordinaire, les prestations adaptées à sa prise en charge et à son accompagnement individualisé (code de l’action sociale et des familles (CASF) ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vieillir à domicile : une prise en charge morcelée dans un système complexe

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement