logo
DOSSIER : La coopération décentralisée en pleine mutation
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/522134/comment-la-cooperation-enrichit-les-parcours-des-agents-francais/

ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS
Comment la coopération enrichit les parcours des agents français
Pablo Aiquel | Actu Emploi | Dossiers d'actualité | France | Publié le 08/09/2017 | Mis à jour le 06/09/2017

Les expériences vécues par les agents ou par les habitants impliqués dans les projets de coopération internationale sont très souvent positives pour leur avenir professionnel.

solidarite-planete

«Dans ma vie professionnelle, il y aura un avant-Kef et un après-Kef. » Voici ce qu’a dit un jour un agent du service « jeunesse » seinomarin à Fleur Ferry, responsable de la coopération internationale au sein de la direction des territoires, des coopérations et du développement durable du département de la Seine-Maritime.

Après la révolution tunisienne, en 2012, Fleur Ferry a mené une mission exploratrice de quinze mois, ponctuée de plusieurs séjours, afin de rencontrer des acteurs locaux et de trouver un partenaire aux caractéristiques et enjeux communs.

« En 2014, nous avons signé une convention très multisectorielle – jeunesse, climat, lecture publique, culture, protection civile – avec le gouvernorat du Kef, une zone frontalière avec l’Algérie », précise-t-elle. Les agents mobilisés dans le cadre de ces projets sont ravis : « Cela leur permet de requestionner leurs pratiques professionnelles. Ils se confrontent à des contextes où il y a moins de moyens, cela pousse à développer leur créativité et leur inventivité », ajoute Fleur Ferry.

Revenir avec une autre vision

« Qu’est-ce que cela apporte à mon territoire ? A nos contribuables ? » Telles sont des questions que posent certains élus avant de proposer de réduire la voilure, voire de supprimer les actions de coopération.

Selon le président de la plateforme France-Balkans, Jean-Claude Mairal, également élu de l’agglomération vichyssoise et ancien vice-président de la région Auvergne chargé de la coopération, ce sont de fausses excuses.

« Créer des conditions qui permettent aux habitants de mener des projets, c’est positif pour les territoires ! Une action de la mission locale de Vichy (25 300 hab., Allier) a permis

POUR ALLER PLUS LOIN